Le plan Vichy-Pirate, toujours brièvement…

Autant je suis d’accord avec la priorité de la sécurité, et je ne comprends même pas que certains puissent remettre en cause cette nécessité, autant ma propre définition de la sécurité va a contrario des mesures envisagées. Comme le dit Spinoza les hommes vivent ensemble pour assurer leur sécurité, mais la sécurité a de multiples dimensions, l’éducation, la santé, un travail, toutes choses qui me paraissent de plus en plus concurrentes de la vision belliciste de ceux qui nous gouvernent. Quand d’abord pour toutes réponses on envisage toujours plus de guerre violant la souveraineté des pays à qui on l’impose et entretenant d’excellentes relations avec les bailleurs de fond des terroristes, on marche sur la tête. Quand la preuve est faite que le ver du terrorisme est dans le fruit de notre belle république, endogène, autochtone, Est-ce qu’on ne devrait pas s’interroger sur l’efficacité de mettre un flic derrière chaque citoyen tout en supprimant le service public qui fait partie de la qualité française, en matière de santé, d’éducation, de prévention devant les malheurs de la vie ?

Autant je pense que nous avons l’arsenal des lois suffisants et ce qui manque ce sont les moyens, et que ceux-ci sont distribués avec générosité aux marchands d’armes entre autres et à leurs clients saoudiens…

Oui il faut assurer la sécurité des citoyens mais pas en développant ce qui nourrit l’insécurité, la guerre la misère et la méfiance sur tout ce qui bouge, exige que l’on change une situation devenue intolérable à tous.

Danielle Bleitrach

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur