Monsieur Chirac, la maison brûle et la France gaspille son argent !

La fermeture confirmée de la centrale EDF de Fessenheim est un mauvais coup pour le climat et une gabegie financière.

C’est un mauvais coup pour le climat, car cette centrale pouvait pendant encore 20 ans, produire une électricité sans carbone, et elle va être remplacée par un mélange d’électricité renouvelable et de gaz. Sa fermeture va donc augmenter les émissions de gaz à effet de serre de la France, au moment même où tout le monde dit qu’il y a urgence à les baisser.

Mais c’est aussi une gabegie financière ! Il faut en effet indemniser EDF qui est contrainte à fermer cette centrale pourtant autorisée à fonctionner par l’autorité indépendante du nucléaire. Et il faudra l’indemniser sur toute la période où elle aurait pu produire. Cela représente 400M€ tout de suite, et sans doute plusieurs milliards sur les 20 ans à venir.

Comme si il n’y avait pas urgence à investir dans la transition vers la mobilité décarbonée ou l’isolation thermique ! Comme si que le gouvernement ne se plaignait pas chaque jour de la dette et des dépenses publiques trop importantes. Pour respecter un accord politicien de 2012 qui échangeait des députés contre des fermetures de centrale, le gouvernement trouve quelques milliards à gaspiller !

Oui, notre maison brûle, mais les accords politiciens gaspillent l’argent public !