Nouvelle lecture du projet de base commune, choisi par les adhérents.

Les mots « humain » ou « humanité » figurent 93 fois dans le document. Les mots « travailleur » 0 fois, « ouvrier » 3 fois, « salarié » 12 fois : la classe ouvrière est pratiquement absente de ce texte, en l’état.

Que le capitalisme soit broyeur d’humanité, tout le monde en convient, mais est-ce que l’humanité, en tant que telle, fonde un projet alternatif, un projet socialiste ? Le capitalisme est-il une création de l’homme (et de la femme, dirait le texte...) ou est-il une création de monstres ou d’extraterrestres (puisqu’il faudrait rallumer les étoiles…) ?

Au motif d’une humanité transcendantale, décrétée pure et positive par nature, l’analyse marxiste en termes de classes est éludée, tout comme les sentiments profondément humains que sont la haine, l’égoïsme, le racisme.

Ce texte est un texte de désorientation, de rhétorique. Il est aussi un texte de réorientation complet, de basculement du « Parti communiste français » en « Parti humaniste français », en pleine cohérence avec le projet liquidateur du Front de Gauche, baptisé par ses hautes stratèges "l’Humain d’abord".

Gautier Weinman

Sites favoris Tous les sites

10 sites référencés dans ce secteur