Unir les communistes résolument... !

Les résultats connus de la consultation des communistes pourraient conduire tous ceux qui veulent faire vivre et renforcer le PCF à chercher comment mieux rassembler des communistes dont on sait qu’ils restent attachés à l’existence d’un parti autonome du parti socialiste sans se perdre dans une métamorphose d’un parti de gauche, avec l’ambition de se tourner vers la majorité du peuple et non la gauche de la gauche de la gauche...

Bref, entre les textes 1 et 3 qui avaient été réunis en 2006 sous le titre "Faire Vivre et Renforcer le PCF", l’heure pourrait être à la reprise des discussions...

Mais les initiateurs du texte 3 persistent et signent... continuant dans des dénonciations insultantes (caciques, confusion, électoraliste...) à dénoncer tous ceux avec qui ils ont un point de désaccord (que nous considérons plus tactique que de fonds), sans jamais rien dire des nombreux points d’accord évidents...

De fait, cette dérive du "j’ai raison tout seul et tous les autres sont des traitres", est malheureusement un résultat de l’enfermement de ces camarades dans le refus de la confrontation et de l’échange, dans le refus de toute démarche collégiale qui certes prend du temps, suppose d’accepter des étapes, des constats d’accords et de désaccords, mais est indispensable à tout ceux qui veulent faire converger les efforts pour "Faire vivre et renforcer le PCF".

De fait, une des leçons à tirer de cette consultation, c’est justement que si les initiateurs du texte 3 avaient accepté de travailler avec le texte 1 à un texte commun, le contexte de la consultation aurait été différent, en permettant de montrer plus facilement la nature du texte 2 comme celui d’un courant trotskyste pratiquant un entrisme gauchiste dans le parti, courant qui de fait soutient la direction sur les questions stratégiques de la nation, de l’Europe, du socialisme, de l’histoire du PCF...

Cela aurait évité à certains de perdre leur temps dans la dénonciation des autres, et de travailler à l’unité plutôt qu’à la division. Sans doute cela aurait-il permis de mieux faire percevoir aux communistes la possibilité d’une alternative capable "d’unir les communistes pour un parti résolument communiste..."

pam

Sites favoris Tous les sites

10 sites référencés dans ce secteur