les réfugiés des guerres que nous avons attisés...

Participant à une réunion de travail de la métropole de Lyon sur l’accueil des réfugiés, je peux confirmer l’hypocrosie sordide de nos dirigeants...

Car le discours du préfet révèle la vérité de la politique du gouvernement, organiser l’accueil de réfugiés syriens en "libérant" des milliers de places des centres d’hébergement pour demandeurs d’asiles, pourtant déjà pleins, mais avec des demandeurs d’asiles qui n’ont qu’une chance sur 5 d’être régularisés, et dans ce cas,de pouvoir accéder au logement social.

Autrement dit, faire croire qu’on accueille en accélérant (pardon, en fluidifiant, disent les experts) les reconduites aux frontières et autres expulsions de bidonvilles...

Mon intervention à cette réunion

Voir en ligne : les réfugiés des guerres que nous avons attisés...