Conseil National

Le rapport évoque un changement de paradigme dans la politique gouvernementale menée, or ce qui s’opère est en réalité un véritable changement de civilisation. Force est de constater donc, que nous ne sommes pas du tout à la hauteur du combat idéologique en cours dans cette guerre de classe globalisée, que mène le capital contre les forces productrices, partout dans le mond

Je suis un peu étonnée par le ton du débat et je voudrais tout d’abord dire un mot sur les élections régionales.

Je remercie Fabien pour son rapport et je veux dire mon accord avec les pistes de travail qu’il propose.

Je ne peux donc qu’inciter Fabien Roussel de se porter candidat dans les plus brefs délais.

Une candidature issue du PCF à la prochaine présidentielle est un élément essentiel pour modifier la situation politique et démocratique, le rapport de force dans la pays et de fait renouveler l’offre politique à gauche. Et pour moi, cette candidature est celle de Fabien Roussel car il a engagé un travail important pour reconstruire nos liens avec le monde du travail et les catégories populaires..

Je donne mon accord au sens du rapport introductif qui reprend les urgences, les liens avec les luttes, la gravité de la crise du capitalisme à ce stade de financiarisation et de destructions des outils des production.

Nous avons besoin d’amplifier notre présence, notre organisation et nos prises de paroles, d’être les porteurs d’un autre modèle de société, une société socialiste, de porter un espoir pour cette classe ouvrière.

C’est donc bien en termes d’enjeux de classe que s’exprime le combat, et dans ce contexte d’urgence sociale, seule une candidature communiste à l’élection présidentielle sera à même de défendre les intérêts, de celles et ceux qui n’ont que leur force de travail pour vivre, il n’y a donc pas de temps à perdre.

La résolution et la feuille de route qui nous sont proposés dans la perspective de l’élection présidentielle et des législatives sont claires, elles nous permettent de nous mettre en ordre de marche

Résolution du conseil national du PCF — 30 janvier 2021

Revenir en haut