Vie du parti

« Les communistes combattent pour les intérêts et les buts immédiats de la classe ouvrière ; mais dans le mouvement présent, ils défendent et représentent en même temps l’avenir du mouvement. »

Karl Marx Le Manifeste du Parti Communiste

Le PCF a un passé, et nous avons tous raison d’en être fiers, mais est-ce qu’il a un avenir ? Est-ce qu’il a toujours pour objectif la création d’une autre société de justice et de paix, à contrario du capitalisme ? Qui est capable de répondre à cette question ? C’est sans doute là l’essentiel (…)

Dans cette fin d’été, la Fête de la Cride est le bon moyen de replonger dans l’action politique entre débats et convivialité tout en valorisant le travail des communistes de Sanary !

Avec le congrès à préparer rapidement, sachons entendre ce qui se dit, s’écrit dans le parti. Ci-dessous un billet de Jean Ortiz sorti de son blog. Il se passe de commentaires si ce n’est qu’il est d’une brûlante actualité après le dernier CN.

Paul Barbazange

Aujourd’hui et depuis plusieurs années maintenant, selon un processus et un déroulement connu et inéluctable, le PCF, tel que des générations de militants et adhérents l’ont pratiqué et de citoyens l’ont connu, n’existe plus.

Après ces Régionales, aux résultats et aux conséquences catastrophiques pour le monde du travail, et notre Parti, certains responsables et élus pensent déjà à une nouvelle formation pour 2017, alors qu’ils portent, il me semble, une lourde responsabilité pour avoir mené le Pcf à un si bas niveau. Est-ce une fuite en avant pour échapper à leurs responsabilités ?

Constatant le grand retard pris par notre travail collectif sur les élections européennes et la nécessité d’abord de porter à connaissance des militants le contenu des propositions travaillées lors de la convention, la fédération du PCF de l’Hérault a organisé une soirée de travail à Frontignan. Notre camarade Michel Capron de la section de Clermont l’Hérault-Lodéve en a tiré le compte rendu et les réflexions personnelles ci-dessous. Pour moi la constatation essentielle est que cette proposition en 19 points n’a guère trouvé de défenseurs acharnés et qu’à minima, un consensus s’est fait sur la nécessité de modifier le titre : ce n’est pas l’Europe qui est en jeu, c’est l’union européenne et ses fondements capitalistes.

Paul Barbazange, Béziers.


L’intention avait été avancée une première fois en fin d’année dernière. Le Parti communiste français et le Pôle de renaissance communiste français feront bien liste commune à Lens en mars. Quasiment la garantie d’atteindre le second tour si l’on se réfère aux scores de 2008. Voilà une annonce (…)

Nous voulons rassembler tous ceux dans les quartiers et les entreprises qui résistent au recul industriel, social et démocratique imposé par le capital et la politique gouvernementale.

Municipales 2014 : ne pas les dissocier de l’UE, de l’Euro, de la sortie de l’Otan et de l’Alliance Atlantique. La France ne peut faire la guerre et une politique sociale A plusieurs reprises, à l’Assemblée des secrétaires de section et dans divers documents, j’ai noté une expression qui (…)

Revenir en haut