60ème anniversaire du massacre de Charonne Les communistes se souviennent

, popularité : 93%

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT prendront la parole comme d’autres représentants du monde syndical et associatif. Delphine Renard, la fillette qui fut victime d’un attentat, sera présente.

Par notre présence nous contribuerons à combattre l’oubli, à réclamer justice pour les victimes !

En ce début d’année 1962 des attentats sont commis par les terroristes de l’Algérie française contre des hommes politiques, des journalistes, des écrivains et une fillette de quatre ans, Delphine Renard, est défigurée et rendue aveugle.
Le 8 février 1962, une manifestation, près du métro Charonne, pour la Paix en Algérie et contre les crimes de l’OAS, est réprimée dans le sang par les forces de police du préfet Papon et du pouvoir gaulliste. Il y a aura plus de 250 blessés et 9 morts, tous militants de la CGT dont 7 communistes et un Jeune communiste de 15 ans, Daniel Féry.

Le 13 février, grève générale, ce fut dans les rues de Paris une véritable marée humaine - un million de personnes - qui accompagna jusqu’au cimetière du Père Lachaise, les manifestants morts au combat, après tant d’autres, pour la paix et contre le colonialisme.

Le lendemain de Gaulle reprend les négociations avec le Gouvernement Provisoire de la République algérienne. Le 19 mars c’est le cessez le feu et la fin de la guerre colonialiste en Algérie.

60 ans après nous sommes là pour rendre hommage aux victimes de la sauvage répression du métro Charonne Un grand rassemblement se tiendra le Mardi 8 février à 18 h au métro Charonne (Paris 11ème)

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation