AREVA 1/20 : peut mieux faire !

Areva est peut-être en train de perdre sa place de leader dans le secteur de l’énergie nucléaire… dans l’indifférence totale de nos gouvernants.

Par Michel Gay.

Centrale nucléaire (Crédits Alpha du centaure, licence Creative Commons)

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a recensé [1] au 31 décembre 2014 plus de 150 projets de construction de réacteurs nucléaires à travers le monde dans son rapport présenté le 26 mai : 70 réacteurs sont en construction, et 96 sont planifiés.

La Chine est de loin le premier marché du nucléaire (26 réacteurs en construction, et 39 à l’étude). Elle est suivie par la Russie (9 réacteurs en construction et 22 planifiés), et par l’Inde (6 en construction, et 4 en projet). Le groupe russe Rosatom capte une part importante de ce marché en participant activement à 17 chantiers de construction dans le monde, et à 25 projets. Les différents groupes chinois ne sont pas en reste, avec 19 projets.

Pendant ce temps, AREVA construit 4 réacteurs dans le monde (2 EPR en Chine, un EPR en Finlande (Olkiluoto) et un EPR en France (Flamanville)) avec quelques difficultés. Quatre constructions sur 70 (soit une « note » de 1,2 sur 20) pour une entreprise qui possède des capacités et des talents, ce n’est pas satisfaisant… et, à voir le manque d’enthousiasme de nos responsables politiques [2] Depuis plusieurs années, on ne va sans doute pas dans le bon sens ! Cette attitude frileuse ne les empêche pas de se servir copieusement des dividendes d’AREVA et d’EDF [3]… Les taux de distribution élevés témoignent de la préférence de l’État pour un rendement à court terme de ses participations au détriment des intérêts de long terme des entreprises.

Heureusement, nos amis anglais ont clairement choisi de s’équiper en EPR pour leur futur parc de production d’électricité (deux réacteurs déjà prévu en 2012 à Hinkley Point). AREVA participera avec EDF et… la Chine [4].

La France est (encore) un des grands acteurs internationaux du nucléaire avec AREVA, EDF et de nombreuses entreprises au savoir-faire remarquable, mais sa brillante position suscite des convoitises industrielles et financières. Elle est peut-être en train de perdre le marché mondial concurrentiel de la construction, en plein essor contrairement à ce qui est parfois colporté, au profit de la Russie et de la Chine, voire même de l’Inde et de la Corée du Sud, dans l’indifférence de nos gouvernants : c’est ballot…

[1Dans sa publication annuelle « Nuclear power reactors in the world », présentée le 26 mai 2015. Le rapport est consultable à cette adresse : http://urlz.fr/20H5

[2Le premier ministre japonais s’est déplacé en Turquie pour soutenir le contrat conjoint France / Japon de la vente à la Turquie de quatre réacteurs franco-japonais ATMEA signé en mai 2013. Les responsables politiques français de l’époque (mai 2013) ont brillé par leur absence. http://www.energymed.eu/2013/05/06/la-turquie-choisit-latmea-de-mhiareva-pour-la-2eme-centrale-nucleaire-du-pays/

[3Cour des comptes « Recettes non fiscales de l’État / Note d’analyse de l’exécution budgétaire 2014 http://www.ifrap.org/sites/default/files/articles/fichiers/neb-2014-recettes-non-fiscales.pdf

[4China National Nuclear Corporation (CNNC) et China General Nuclear Power Corporation (CGN, anciennement China Guangdong Nuclear Power)

Voir en ligne : sur le site contrepoints

Vos témoignages

  • AREVA 1/20 : peut mieux faire ! 5 juillet 2015 14:39, par Xuan

    Contrepoints n’est pas libéral mais ultralibéral. Les critiques qu’il adresse au PS (actuel représentant des monopoles capitalistes) placent ce site sur les positions de l’extrême-droite, c’est pourquoi il faut être prudent quand on utilise les articles de Contrepoints. Même s’ils paraissent frappés au coin du bon sens, s’en prennent à l’écologie des bobos et à une certaine aristocratie « de gauche ». En réalité Contrepoints est pour l’aristocratie tout court, ce qu’il appellent « le nivellement pas le haut ». Sous entendu le gratin doit naturellement dominer et les classes populaires rester à leur place. Avec une myriade d’autres sites fascisants, Contrepoints est l’abreuvoir idéologique des « papa-maman ». Pour juger sur pièces, quelques liens :

    Innovations : vive le capitalisme libre ! Chômage, victoire du socialisme « Le libéralisme, c’est le socialisme »… Vraiment ? Éloge de la concurrence contre la connivence Mixité sociale : la droite piégée par son penchant social-démocrate S’opposer à l’idée de logement social à Paris ? etc.

    Personne ne fait fi des progrès de la science et des techniques. Au contraire on est en droit de penser que des découvertes transformeront notre vie, que les sources d’énergies seront exploitées différemment, que d’autres viendront les remplacer. C’est pourquoi je ne fais pas de pronostic sur l’avenir du nucléaire ou de ses applications sur vingt ans, et encore moins sur cent ans.

  • AREVA 1/20 : peut mieux faire ! 2 juillet 2015 22:20, par Xuan

    Vu les progrès de la science et de la technique, je ne ferai pas de pronostic sur les sources d’énergie ni sur leur utilisation dans les vingt ans à venir, et pour les cent ans encore moins.

    Ce qui fait débat n’est pas l’utilisation ou non du nucléaire mais les conditions de son exploitation dans les rapports de production capitaliste ou ceux du socialisme. Il tombe sous le sens que la recherche du profit maximum a des répercussions sur la sécurité du public et des ouvriers du nucléaire. Egalement les rapports impérialistes de la France avec l’Afrique se traduisent par le pillage, l’ingérence, la subversion et les interventions militaires, pour l’uranium. Le Niger, fournisseur historique, se trouve en dernière position du développement humain. C’est ce qu’on appelle avec un cynisme écœurant « l’indépendance énergétique de la France ».

    L’article du site ultralibéral et anticommuniste Contrepoints critique la gestion de l’Etat uniquement du point de vue de la compétitivité de ces entreprises à l’échelle mondiale, et incrimine « la préférence de l’État pour un rendement à court terme de ses participations au détriment, potentiellement, des intérêts de long terme des entreprises ». [rapport de la Cour des Comptes cité dans l’article]. Contrepoints se contrefout de la Françafrique, pas nous. Il nous incombe de concevoir une autre société et de briser l’oppression et l’exploitation capitalistes, pas de nous lamenter sur les déboires d’une économie qui n’est pas la notre, et que nous serons amenés à remplacer.

    • AREVA 1/20 : peut mieux faire ! 4 juillet 2015 10:40, par jack freychet

      Je ne sais si « contre points est anti communiste ou non » d’ailleurs je m’en fiche car je juge toujours sur pièces. Par contre s’il l’est il ne peut l’être autant que l’actuelle direction du PCF qui est européiste, social libérale, écologiste dans la plus mauvaise acception du terme et qui prétend en outre lancer un débat prétendument sans préalable mais corseté d’avance pour qui sait lire.

      pour ma part je ne fait pas fi du nécessaire progrès de sciences et des techniques

  • AREVA 1/20 : peut mieux faire ! 2 juillet 2015 09:39, par jack freychet

    Que faut-il pour produire sinon de la matière première et de l’Energie. De cet aspect le nucléaire civil est l’avenir de l’Homme et de la Femme pour des siècles et des siècles : je ne développe pas…

    Depuis le temps ou le dossier est sur la table chacun devrait le savoir à condition de puiser aux bonnes sources

    AREVA,a déjà perdu sa place de leader en ce domaine , non pas dans l’indifférence des gens qui nous gouvernent , qui se comportent comme un parti de l’Etranger, à croire qu’il est composé des clones des gens qui ont vendu Jean Moulin à la Gestapo ( je ne développe pas non plus), mais de leur volonté délibérée…

    Vous devriez savoir , l’actualité nous le démontre chaque jour, la gauche social libérale, toutes tendances confondues, au pouvoir, que l’actuelle direction du PCF marque à la culotte, c’est pire pour notre économie que les termites dans une charpente.

    Pour l’heure le gouvernement se défausse sur l’ex EDF, qui ne tardera pas à en faire supporter le coût par les abonnés et perdra en compétitivité par rapport à la concurrence. Imaginez la suite… Les transnationales US sont à l’affût pour récupérer la manne au travers des grands marché trans océaniques, pacifique et atlantique…

    Les BRICS sont aujourd’hui nos alliés objectifs. Nous devons les soutenir dans leur résistance contre l’expansionnisme du Bloc Américano Occidental toujours à l’affut d’un mauvais coup.

    Imaginez quelles pourraient être les conséquence d’un recul politique de la Russie dans « l’affaire » ukrainienne…

  • AREVA 1/20 : peut mieux faire ! 2 juillet 2015 08:22, par Xuan

    Dans le style défense du capital, ’Contrepoints’ est une référence. Là ils se plaignent que l’Etat vole les profits d’Areva et d’EDF…

    La moindres des choses : un commentaire sur le pillage du Tiers monde et la subversion en Afrique, sur les risques du nucléaire dans l’économie capitaliste, et tout particulièrement pour les sous-traitants qui entretiennent les réacteurs…

    Qu’est-ce qu’on fait maintenant : une souscription nationale pour aider Areva, camarades ?

Revenir en haut