AUTOCENSURE COMMUNISTE, entre états d’âme et tactiques politiciennes

, par  Alfred Gautier , popularité : 91%

Manuel Valls engage la responsabilité du Gouvernement sur le projet de loi dit Macron. Tous les Députés de gauche fidèles à leurs convictions, opposés à ce projet de loi, doivent voter la motion de censure, ce qui revient à un vote contre le projet de loi Macron, symbole de la débandade de l’ultralibéralisme.

L’adoption de cette motion de censure est souhaitable ! J’ose le dire à tous mes camarades. À moins que l’on veuille la poursuite de la politique actuelle ?

La censure entraînerait le rejet du texte et la démission du Gouvernement. Le plus vite serait le mieux. Ce pouvoir illégitime est déjà condamné, il mène la France dans le mur, avec, sur le plan politique, une explosion très inquiétante de l’extrême droite et de l’abstention.

Le débat chez les communistes a lieu. Enfin ! C’est la question de l’appartenance à une famille, la « gôche ». Nous aurions dû être beaucoup plus clairs, depuis le début, notamment depuis les premiers mois de la législature, dès l’adoption du TSCG, le traité d’austérité Sarkozy-Merkel, jamais renégocié par François Hollande.

Il n’y a que deux côtés sur une barricade. Ce n’est pas la gauche qui gouverne. C’est la droite et le grand patronat. Quelle usurpation ! Et nous ne devrions pas censurer ? En cas de démission du Gouvernement, le Président de la République pourrait, théoriquement (on y croit !), nommer, sur la base de la majorité de gauche de l’Assemblée nationale, une politique conforme à ses engagements.

Révolutionnaires, sachons que le vrai changement ne viendra pas de quelconques arrangements parlementaires, dans le cadre d’une Ve République monarchiste, usée jusqu’à la corde, mais de l’éveil des consciences des masses, de leur mise en mouvement et de la révolte du monde du travail contre les mauvais coups, qu’ils viennent de la droite ou de la « gôche ».

Merci aux camarades :
François Asensi
Marie-George Buffet
Jean-Jacques Candelier
André Chassaigne
Marc Dolez
Jacqueline Fraysse
Pour avoir censuré Valls.

Gautier WEINMANN, secrétaire de cellule du PCF de Leforest,
Membres du Conseil départemental du PCF 62

Brèves Toutes les brèves

Navigation