Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche…

Le candidat des communistes n’est pas le candidat de « leur » journal ?

La rentrée politique sera marquée par la préparation des présidentielles et les universités d’été sont l’occasion de manoeuvres diverses à droite et à gauche. Ces « universités d’été » se sont banalisées depuis quelques années, mais on sent bien qu’elles n’ont d’université que le nom, et qu’il s’agit plutôt de tentatives médiatiques de faire entendre la parole de dirigeants pour peser sur la rentrée et donc cette année, pour accélérer le positionnement de chaque force en perspective des présidentielles.

On le sait, les sondages placent la gauche très bas, 20% disent certains. Comprendre cette fracture entre la gauche et les électeurs, et notamment les électeurs populaires, devrait être la priorité des forces politiques espérant battre la droite.

Malheureusement, c’est l’électoralisme et les envies des présidentiables supposés qui dominent. Il parait qu’Anne Hidalgo est « mise en orbite »… Le pôle écologiste organise un casting. Le candidat FI, qui s’est désigné tout seul, alerte avec réalisme sur le risque de l’abstention populaire, mais l’électoralisme le conduit à se concentrer sur les convergences avec les écologistes, dont la faiblesse dans les milieux populaires est pourtant criante…

Bref, rien de neuf à gauche ? Si justement ! La nouveauté de 2022, une candidature communiste décidée depuis des mois par plus de 30.000 militants, un candidat qui a parcouru les plages françaises cet été et qui présentera son livre à l’université d’été des communistes après avoir participé à la traditionnelle « journée de détente d’action » des communistes du nord à Saint-Malo les Bains.

Ce lien entre l’action et la perspective politique est au coeur de la décision d’une candidature communiste, justement pour tenter de sortir de cette fracture politique avec les milieux populaires qui marque aussi fortement le parti communiste.

Médiatiquement, c’est toujours un défi pour les communistes de « passer à la télé ». Fabien Roussel a réussi à obtenir un certain espace, mais tout se bouscule à cette rentrée et bien entendu, les universités du MEDEF, de la droite, du PS ou des écologistes auront les faveurs des télés…

Heureusement, les communistes ont un journal… pardon, avaient un journal !

Quelle ligne éditoriale poursuit l’Humanité dans ce contexte ?

C’est clair. L’Humanité met tout le monde sur le même plan et parle d’abord aux électeurs de gauche qui hésitent entre Jadot, Piole, Hidalgo ou Mélenchon…

A gauche, Fabien Roussel le répète souvent, le problème ce ne sont pas les 5 candidats déclarés ou presque, mais bien les 20% que lui donnent les sondages. C’’est à dire que la priorité devrait être de parler à ceux qui ne veulent voter ni Jadot, ni Piole, ni Hidalgo, ni Mélenchon, ceux qui ne votent pas ou ne votent que par colère ou dépit…

Cette reconquête du vote populaire pour les communistes à un besoin urgent d’un journal. Il est triste de constater que ce n’est pas l’Huma…

Vos témoignages

  • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 4 septembre 2021 00:25, par Gagarine

    L’humanité n’écrit jamais sur les succès foudroyants de la Chine communiste en terme de croissance, de planification industrielle, de Services publics, etc, mais le summum est atteint dans la lutte contre la pandémie comme l’a très bien expliqué le Pr Raoult (c’est pour cela que Macron l’a viré) :

    En ce moment 3000 fois plus de morts du COVID 19 aux USA qu’en Chine communiste :

    Aux États-Unis, le nombre de nouveaux cas s’élève aujourd’hui à +209.057 contaminations recensées ces dernières 24h. Ce mercredi 1 septembre 2021, le pays compte 39.300.270 cas. Le nombre de décès ce jour est de +3.026 morts en 24h, soit 638.632 décès au total. 372.116.617 doses de vaccin contre la covid-19 ont été administrées. Covid : le vaccin Pfizer/BioNTech définitivement approuvé aux États-Unis.

    La Chine fait état de +33 nouvelles contaminations par le Covid-19 en 24h. Le pays dénombre 123.108 au total et 5.685 (+1) morts ce jeudi 2 septembre 2021. 2.084.650.000 doses de vaccin ont été administrées. VIVE LE COMMUNISME !!

    • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 6 septembre 2021 10:36, par Gilles Mercier

      Se réclamer de D Raoult n’est pas très judicieux. Il n’a pas été viré par Macron. Quelles sont vos sources ? Il est atteint par la limite d’âge. Il pourra toujours diriger via sa fondation de droit privé support financier de l’IHU P Douste Blazy est membre de la direction de la fondation. Cela ne vous gène pas de vous retrouvez au coté d’Estrosi, de Muselier, de Philipot comme soutien à D Raoult ? Les Patriotes de Philopot arbore un badge de Raoult dans les manifs. Une commission d’enquête conjointe des comités H&S Inserm, IRD, CNRS, Université d’Aix Marseille a pointé du doigt les conditions invraisemblables de travail, les manquements à l’H&S, les manquements à l’éthique, les témoignages de fraude ont été inclus dans le rapport. 12 Ingénieurs techniciens ont témoigné de l’autoritarisme de D Raoult, de leur souffrance, des conditions de travail. Un rapport du Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur a souligné l’IHU publiait dans des revues dont dirigées par les membres de l’IHU. L’IHU publie comme des petits pains des résultats sans grande importance. D Raoult bénéficie de la publicité de la presse « progressiste » du groupe Boloré ainsi de France Soir et de Sud radio sans commentaire !

  • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 31 août 2021 09:33, par Gilles Mercier

    L’huma n’est plus l’organe de presse du PCF et ce depuis longtemps. C’est un choix politique du Parti de ne plus avoir d’organe de presse. L’Huma est le journal de la gauche, c’est à dire de la social démocratie. C’est un journal qui baigne dans l’opportunisme, après avoir été altermondialiste il fait maintenant dans l’écologisme. Se réclamer de la gauche ce n’est pas être dans une démarche de rupture avec le capitalisme, mais dans une démarche d’aménagement de ce dernier. Si la candidature de Fabien Roussel est une bonne chose puisque qu’elle marque la fin d’une stratégie d’effacement, elle ne constitue pas pour autant une stratégie novatrice. La stratégie du PCF est toujours la même, l’Union de la gauche. Il est conceptuellement incapable d’en sortir. La candidature communiste n’a pas d’autre ambition que de fédérer à terme les forces de gauche autour du PCF. Quand le PCF faisait 25% du corps électoral il n’a pas été capable de le faire alors maintenant !! La social démocratie sous toutes ces formes SFIO, PS, PSU, Génération-s, Parti de gauche, LFI, etc… n’a pas d’autre ambition que de gérer de façon sociale le capitalisme. Mais dans cette crise de suraccumulation du capital, il n’y a plus de place pour une répartition moins inégalitaire des richesses. le capital veut toute les richesses créées quitte à ne plus permettre à la force de travail de se reproduire. Et la social démocratie n’a jamais eu la velléité d’affronter le capital et pour cause c’est sa nature de classe. Continuer à parler de la gauche, c’est de facto mettre le PCF au même niveau que les autres partis. Or le mouvement des Gilets Jaunes qui se poursuit sous une forme dégénérée avec le mouvement anti passe sanitaire- anti vaccin exprimait la défiance envers toutes les forces politiques (et syndicales) empêtrées dans des accords de sommet éloignées des préoccupations et de la vie concrète des salariés. Je ne vois pas comment la candidature de Fabien Roussel peut constituer un succès 1°) en continuant peu ou prou la même stratégie qui a mis le PCF a la remorque de la social- démocratie 2°) en étant dépourvue d’un quotidien qui donne confiance aux communistes en leur incitant à être à l’offensive. L’Humanité doit cesser d’être le journal de la social- démocratie et de l’écologisme, il doit redevenir l’organe de presse d’un parti celui du Parti Communiste Français.

    • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 31 août 2021 20:12, par Joël Yan

      La direction de l’Humanité a depuis longtemps joué sur l’ambiguïté d’une situation qui demandait aux Communistes (qui n’ont pourtant aucune prise sur la ligne éditoriale du journal) de le défendre comme sont seuls capables les Communistes de se mobiliser pour lui, sans aucun retour sur la place donnée au PCF dans ses colonnes. C’est scandaleux, car les listes de soutien financier publiées sont exclusivement celles de Communistes. Au contraire, les colonnes de ce journal (auquel je suis abonné depuis près de 40 ans à peine) atteignent parfois des sommets d’indigence politique jusqu’à donner plus facilement des pages entières à des forces anticommunistes qui se disent de Gauche comme le PS depuis des lustres dont les politiques libérales , c’est à dire de Droite, nous ont mis dans l’état que nous connaissons. Et je ne parle pas des quelques intrusions cordiales de responsables politiques de Droite . Ambiguïté ? Pourquoi la direction de l’Humanité évite les sujets qui remettent en cause l’Union Européenne, qui en effet a fait jusqu’ici plus de victimes de licenciements et de déclassement dans l’industrie et les services publics parmi les salariés français ouvriers et employés, que parmi les couches moyennes influencées par le PS et ses satellites, qui aujourd’hui à leur tour subissent un sort tout aussi dramatique avec la destruction de nos conquis sociaux mal défendus par manque de radicalité, et le spectaculaire développement de la précarité ? Aucun débat sur cette question. Quelle hypocrisie, non seulement l’ Humanité est devenu un journal comme les autres, qu’on prend encore pour un journal communiste, qui n’est même pas lu par la Gauche à laquelle il s’adresse exclusivement avec tant de constance. Nous aurions pourtant besoin d’un tel outil pour diffuser et défendre nos idées et le vendre à la criée. L’histoire de l’Huma (même soutenue par l’Internationalisme) n’a rien à voir avec celle d’aujourd’hui, si pâle, si rose.

      • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 1er septembre 2021 09:37, par Gilles Mercier

        Mais camarade, c’est le choix politique du Parti que l’Huma ne soit plus son organe de presse. Pour que que l’Huma soit l’organe de presse du PCF encore faut il que ce dernier ait quelque chose à dire. Or hormis le secteur ECOPO, il n’y a plus aucune activité intellectuelle au Parti. Il n’y a plus aucune réflexion qui permette aux communistes de se situer et de comprendre le monde. On ne fait qu’accompagner les idées des autres en leur donnant un vernis plus social. Le fait que l’Huma soit un journal ouvertement social-démocrate n’a pas l’air de poser problème à Fabien Roussel.

        • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 1er septembre 2021 19:28, par Joël Yan

          Tu as certainement raison, sauf qu’avec une minorité de Camarades, nous dénoncions le virage politique « social-démocrate » du Congrès de Martigues. La dérive « huiste » s’est poursuivie, qui avait failli noyer le PCF dans une nébuleuse composée de socialistes se revendiquant de gauche, de « presque communistes » comme nous avait été présenté par un secrétaire fédéral, Clémentine Autain d’« Ensemble » aujourd’hui à LFI, sans compter le défunt « Parti de gauche » de Mélenchon qui lui,faisait la tournée des fêtes du Parti Communiste avant que nous l’ayions décidé, avec la secrétaire nationale pour sa future première participation aux Présidentielles… Le dernier congrès a mis notre courant en tête , mais n’a pas modifié nos statuts, laissant les responsables de notre déclin sur des postes stratégiques. Je n’oublie pas de cette époque que de trop nombreux élus partisans de nos « refondateurs » ont quitté le Parti qui leur avait donné mandat, avec l’étiquette politique PCF , trompant ainsi les électeurs qui leur ont fait confiance.

  • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 31 août 2021 07:55, par Gagarine

    Le premier critère pour avoir une carrière fulgurante pour les médias capitalistes occidentaux, que ce soit aux USA, en Europe et donc en France est d’être un anticommuniste forcené et c’est encore mieux quand on est payé aussi par la CIA-MOSSAD. Aujourd’hui être anticommuniste c’est être contre la Chine communiste parce que l’URSS n’existe plus, et que la Russie comme le reste des anciennes républiques socialistes sont capitalistes. ET j’ai vu 4 pseudos journalistes sortir de l’école de l’anticommunisme, l’émission 28 minutes sur Arte être promus suite à leurs nombreuses chroniques anti-Chine communiste soit à France Culture (2) soit à France Inter, soit à LCI dernièrement.

    L’Humanité est devenu comme les autres médias capitalistes une école d’anticommunisme. C’est très clair.

  • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 30 août 2021 22:53, par Gagarine

    Fabien Roussel ne décolera dans les sondages que quand il aura rompu avec tous ces droitiers bobos qui font carrière et sont tout sauf communiste. En rompant avec le front de gauche débile et LFI anticommuniste et anti-nucléaire civil, Fabien Roussel a commencé à monter dans les sondages. Il devra aller beaucoup plus loin en dénonçant la duplicité de LFI, de EELV comme du PS.

  • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 30 août 2021 07:37, par Gagarine

    Par contre Fabien Roussel devra aussi ne pas avoir peur d’^tre plus politique : par exemple proner la RENATIONALISATION EN MONOPOLE PUBLIC de tous les services publics privatisés depuis 30 ans : Télecoms, Energie, Transport, Santé, EDucation, Retraite, Banques, Postes, Assurance, médiasq, etc, ….en ne remboursant pas les plus gros actionnaires type DRahi, Niel, Bouygues, Bolloré, etc….et via une politique undustrielle forte et une planification puissante. Là aussi Fabien Roussel et le PCF gagneront beaucoup de voix loin de l’esbrouffe ultralibértale hyperatlantiste de Mélenchon, Montebourg, Hidalgo, EELV que cela plaise ou non à la Rédaction de l’HUmanité contaminée par la cour à Braouezec à Saint-Denis.

  • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 29 août 2021 21:07, par Gagarine

    L’Huma appartient aussi la cour à Braouezec à Saint-denis qui a pris une claque aux municipales. J’aime beaucoup les propos de Fabien Roussel sur le nucléaire civil, la nécessité de réprimer tous les délinquants, et le fait que l’émigration n’est pas positives pour les émigrés eux-mêmes (sauf quand ils risquent leur vie venant de dictature souvent islamistes). J’ai lu les propos du zozo Charles Sylvestre qui tape sur la Chine communiste et qui est contre les renationalisations…90% des zozos qui écrivent dans l’Huma sont sur cette ligne droitière.

  • Cap 2022 : L’Huma ne choisit pas à gauche… 29 août 2021 17:25, par Pascal Brula

    Le problème, c’est que l’Huma « appartient » aux frères Laurent, des « camarades sûrs » comme on disait à l’époque… et n’est plus depuis longtemps le journal du PCF. Il me semble savoir qu’à l’époque de R.Hue, 20% ont même été vendus au marchand d’armes Lagardère : qu’en est-il aujourd’hui ? Rappelons-nous de l’attitude anticubaine de l’Huma sous R.Hue, au point de faire de Robert Ménard, l’actuel maire de Béziers, le commentateur privilégié de la situation à Cuba. Récemment, rappelons-nous de P.Appel-Muller, alors rédacteur en chef, qui lors d’une émission télévisée concernant les élections européennes, n’a pas dit un mot de la liste PCF ! La croix sur l’Huma, je l’ai faite depuis l’époque huiste, je n’y suis plus abonné. Aujourd’hui, on pourrait le définir comme un journal social-démocrate qui donne de temps en temps la parole aux communistes…

  • Cap 2022 : L’huma ne choisit pas à gauche… 29 août 2021 08:17, par Mireille Popelin

    Je pense que tous les communistes qui ont vu cette « Une » de l’Huma ont, comme moi, eu un sursaut de colère , d’indignation. Le journal des communistes ? On savait que ce n’était plus le journal des communistes mais à ce point là !! J’ai donc pris ma plume et adressé une lettre à la rédaction de ce journal ( Libé bis ? ) et protesté vivement , en menaçant de résilier mon abonnement . Je pense que tous les communistes devraient protester et manifester comme Alain Millet et moi, pour réclamer avec force que ce journal redevienne le journal des communistes, des 30 000 qui ont voté pour une candidature communiste et méritent que la direction du PCF et du journal l’Humanité, respectent la démocratie , et défendent la candidature d’un communiste ! Sinon, pourquoi acheter l’Huma ??

Revenir en haut