Contribution au prochain congrès extraordinaire de Mireille Popelin - cellule du Centre, Vénissieux Rhône

, par  Mireille Popelin , popularité : 90%

Les camarades veulent garder le parti communiste. Ils retrouveront le chemin de la lutte quand leur parti, le parti communiste sera à nouveau un parti de lutte de classes, un parti révolutionnaire.

Nous exigeons :

1) Une analyse du bilan et des expériences menées depuis 20 ans par la direction de notre parti, qui nous ont conduit au désastre actuel.
Quelle a été la stratégie de la direction du PCF tout au long de ces années ?

2) Pourquoi le PCF, qui avait une analyse fort juste sur l’Europe, était contre son entrée dans cette Europe, a effectué un revirement incompréhensible et finalement accepté d’y entrer (même le secrétaire du PCF) et de militer pour que des candidats communistes soient élus aux élections européennes ?

3) Pourquoi, alors que le PCF continue à dénoncer (à juste titre) la politique de cette Europe capitaliste, le PCF ne remet-il pas en cause son revirement ?
Rappelez-vous : « l’Europe, ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale, etc » nous vantaient la droite et le PS. Résultats ? L’Europe c’est moins, et encore moins pour les travailleurs, les pauvres, les exclus.
Le 21 janvier 2018 : entretien de Macron à la BBC. Il explique, devant les journalistes ébahis, que les français voteraient probablement pour la sortie de l’Europe si on leur proposait un référendum.
Le Frexit ?
Alors, pourquoi ne pas proposer ce référendum aux français ? Voilà qui redonnerait de l’espoir aux travailleurs ! De refaire de la politique ! De reparler de :
 notre souveraineté nationale (n’ayons pas peur du mot, n’ayons pas honte de notre passé de communistes)
 notre souveraineté populaire
 notre souveraineté monétaire
 enfin de notre souveraineté linguistique (assez de l’impérialisme anglais)
Nous pourrons ainsi envisager une autre sortie :
 de l’Otan (assez de ces guerres menées contre des états souverains, exigeons le retrait des troupes et des négociations pour la paix)

Comme en 2005, nous aurons les opposants à cette sortie de l’Europe. Mais pourront-ils utiliser les mêmes arguments, l’europhobie, le racisme ? Quand nous avions gagné, en 2005, contre le traité européen et que notre victoire nous a été volée par ces mêmes "démocrates" ?

4) Enfin le plus important :
La direction du PCF veut-elle abolir le capitalisme pour aller vers le socialisme ?
La direction du PCF est-elle encore communiste ?
Ou bien veut-elle seulement améliorer un peu le système existant ?

5) Si tel est le cas, à quoi bon un parti communiste ? La France insoumise sera le nouveau parti socialiste avec d’autres partis croupions, NPA, PO, LO et... comment appeler notre parti ? Le parti socialiste plus plus ?? Si nous ne sommes plus un parti révolutionnaire ?

Mais les camarades veulent garder le parti communiste. Je le crois, je le pense, je l’espère.
Ils retrouveront le chemin de la lutte quand leur parti, le parti communiste sera à nouveau un parti de lutte de classes, un parti révolutionnaire.

Brèves Toutes les brèves

Navigation