De l’impossibilité d’une candidature commune à gauche La social-démocratie n’a pas d’avenir.

, par  Michel Salingue , popularité : 100%

En l’état actuel du rapport de forces à gauche, une candidature unique serait social-démocrate (que ce soit Taubira, Hidalgo, Jadot ou même Mélenchon).

En l’état actuel du rapport de forces à gauche, une candidature unique serait social-démocrate (que ce soit Taubira, Hidalgo, Jadot ou même Mélenchon).

Or, durant les 30 glorieuses, la perspective social-démocrate a fonctionné car il y avait du "grain à moudre" pour les salariés avec des richesses créées en pleine croissance.
Aujourd’hui la croissance est atone, le capitalisme s’est financiarisé et devenu de plus en plus avide et court-termiste.

Avec un tel capitalisme financiarisé, ultra libéral et mondialisé il ne reste plus de "grain à moudre" et le climat court à la catastrophe. La social-démocratie n’est plus efficace, elle n’a pas d’avenir.

Les expériences menées avec Mitterrand, Jospin et Hollande ont conduit au désaveu de la gauche dans son ensemble.

Une nouvelle perspective doit donc advenir basée sur la lutte des classes et la prise de pouvoir des salariés, des citoyens sur les décisions économiques, écologiques et de gestion des entreprises.

Brèves Toutes les brèves

Navigation