Des nouvelles de Romans !

, par  Robert Brun , popularité : 97%

Les camarades nous font passer les amendements et propositions qu’ils ont déposés à leur conférence de section. Un travail utile pour tous !

37° congrès du PCF
Amendement présenté par Robert Brun, cellule centre et comité de section de Romans.
Page 19 en chapeau du sous titre 3 après la ligne 29

« Le parti communiste soutient toutes les actions qui remettent en cause la domination du capital. Il se prononce pour un niveau élevé de droits sociaux qui sont compatibles avec le développement de la productivité du travail. Il s’oppose à la domination des sociétés transnationales qui détruisent les industries des pays y compris des pays développées, par une concurrence économique et sociale exacerbée qui prive les peuples de leur capacité de développement et de leur souveraineté. A l’opposé il propose un processus de mobilisation pour construire une société, de solidarité, de coopération et d’entraide que nous nommons le socialisme. »

Amendement non retenu : 9 voix sur 20

37ème congrès du parti communiste
Amendement présenté par Robert Brun, cellule centre et comité de section de Romans.
Page 35 en remplacement du paragraphe de la ligne 39 à la ligne 51

« Comme le montre en France et dans le monde toute l’histoire de l’humanité durant le 20ème siècle et au début du 21ème, sans un parti communiste fort et influent, la gauche est incapable de réaliser dans la durée une politique de progrès, parce qu’elle est incapable de résister aux agressions du capital.
La démarche du parti communiste ne peut être que de réaliser un large rassemblement populaire autour d’objectifs mettant en cause la domination du capitalisme, jusqu’à sa disparition.
Pour y parvenir le parti communiste doit être présent en tant que tel dans l’action politique et dans toutes les campagnes électorales, afin de gagner en force et en influence.
Ce qui est compatible avec l’union avec d’autres formations sur des objectifs communs et dans le respect et la personnalité de chaque formation. »

Amendement retenu par 14 voix sur 20

37ème congrès du parti communiste
Amendement proposé par Robert Brun, cellule centre et comité de section de Romans.
Page 36 sous le titre l’Europe après la ligne 10

« Tous les traités de l’union européennes comme ceux des institutions internationales ont pour objet de libérer le capital des droits sociaux obtenus par les luttes et d’interdire que les peuples puissent changer de politiques par l’action et par le vote.
L’exemple Grec n’est que le plus flagrant, c’est dans tous les pays de l’UE que les traités se substituent aux décisions des peuples.
Cette Europe et ses bras armés, l’OTAN et le prochain traité transatlantique s’il était signé, n’est que l’ Europe du capital contre les peuples.
C’est d’une autre coopération internationale dont nous avons besoin. Une coopération construite pour et par les peuples contre le capital, en Europe et dans le monde, tout particulièrement avec les pays du Sud.
Cette démarche rend nécessaire des relations régulières entre les partis communistes Européens et du monde entier. »

Amendement retenu par 17 voix sur 20

37ème congrès du parti communiste
Proposition de Robert Brun cellule centre et comité de section de Romans.
Page 43 de la troisième partie : Les militants une richesse incontournable.

« Sans de nombreux adhérents actifs se réunissant régulièrement pour discuter de la situation politique et des initiatives à prendre le parti communiste est impuissant.
Pour lui redonner la capacité d’être un intellectuel collectif et de peser sur les rapports de force dans la société, il est indispensable de remettre les organisations de base des communistes, les cellules, dans les instances du parti et d’aider à leur développement ainsi qu’à leur activité. »

Proposition retenue par 17 voix sur 21

Sites favoris Tous les sites

10 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation