Accueil > S’organiser > En avant le 39éme congrès

En avant le 39éme congrès

Conseil National des 17 et 18 septembre

mardi 20 septembre 2022, par Marie-Christine Burricand

Ce dernier Conseil National a lancé le 39 ème congrès. Le débat a été vif, prenant parfois des aspects détestables d’attaques personnelles. Il est certain que des camarades n’ont pas accepté le tournant du 38 éme congrès et tente de nous faire revenir vers une orientation passée et dépassée ; c’est pourtant la volonté de travailler à l’avenir du PCF qui s’est imposée dans les votes pour la résolution et les commissions. L’essentiel, c’est que les communistes s’emparent du débat.
Ci_dessous, un résumé de mes diverses interventions !

Le débat lancé par Fabien Roussel sur le travail à la fête de l’humanité est un fil qu’il faut tirer à partir de la reconnaissance et du sens, donc de l’emploi, des salaires et des conditions de travail. Et on peut le tirer aussi du côté des allocataires du RSA.

A Vénissieux, 20% des habitants dépendent du RSA ; j’ai présidé la commission RSA pendant 7 ans en tant que Conseillère Générale. J’ai rarement rencontré autant de misères, de difficultés, de gens cassés par la vie. Si certains n’avaient jamais eu droit à l’emploi, d’autres avaient travaillé ; la perte d’emploi, la baisse puis l’absence de revenus décents était une cassure qui les plongeait dans la maladie, la dépression, les ruptures familiales…

Nous connaissons et nous combattons les conséquences de l’exploitation sur les travailleurs, depuis les accidents du travail jusqu’aux cancers induits et les troubles musculo squelettiques…

Les troubles liés à la privation d’emploi sont tout autant considérables. Leur exclusion du monde du travail permet de maltraiter encore plus ces travailleurs exclus ; à la Caf du Rhône, les gens en quête d’une rendez vous, car internet laisse du monde de côté, sont pris en charge par des vigiles qui les aide à poser leur question sur un papier qui sera transmis...pour une réponse attendue depuis souvent plusieurs mois et qui va attendre encore.

Alors organisons l’action et le rassemblement dans les quartiers populaires sur le thème : c’est un salaire et en emploi que nous voulons !

Enfin, l’entreprise, dans ses formes diverses et actuelles, reste le lieu central de l’affrontement capital/travail. C’est pour cela que nous en faisons une priorité et que nous appelons à l’investir, pas à le fuir.

Concernant le congrès, je me félicite qu’on fasse du 38 ème congrès le point de départ de la discussion, cela mérite que le texte du 38ème soit publié sur le site du 39éme. Concernant les commissions, je n’ai pas de remarques particulières. Nous avons renforcé la commission transparence ; N’en faisons pas une commission pléthorique ; Contrairement à ce que certains affirment, je ne pense pas que ce soit là qu’on gagne l’essentiel, l’engagement des communistes dans le congrès, c’est dans nos sections, en allant rencontrer l’ensemble des camarades. C’est pourquoi d’ailleurs, je considère que les votes et leur contrôle doivent s’effectuer à partir des sections avec les commissions de contrôle désignées par les comités départementaux, nous avons besoin de renforcer et de nous appuyer sur nos organisations de base, il serait inefficace de tout renvoyer au sommet.

Messages

  • Le congrès prochain, dans la situation politique actuelle très gravissime, revêt une très grande importance . Nous devons revenir aux fondamentaux du marxisme-léninisme dans notre lutte contre le capitalisme dans toutes ses dimensions d’exploitation . En effet la montée du fascisme en Occident appelle une mobilisation "révolutionnaire" d’une ampleur inégalée pour renverser la bourgeoisie au pouvoir qui a fait le choix du fascisme pour gouverner les peuples occidentaux avec une férocité assurée et sans compromis , ce que nous voyons partout lors des luttes revendicatives.
    La bourgeoisie a fourni des cadres très intelligents aux mouvements fascistes d’Europe (France-Italie-Suède-Espagne qui s’ajoutent à la Pologne et Pays baltes ), l’Ukraine est devenue un champ d’expérimentation de la barbarie avec les Bandéristes au pouvoir que la Russie reste seule à combattre avec les russophones et son armée .
    Cette stratégie bourgeoise de la violence physique en plus de la violence idéologique est une preuve que la crise économique de son système va dans le mur historique . Continuer à bâtir une exploitation sur de la planche à billets sans fin sans aucune contrepartie matérielle sur les besoins humains en alimentation-logements-santé-éducation ,avec une population mondiale de 8 milliards d’humains,est un non-sens historique et mène au chaos permanent comme nous le voyons partout sur la planète .
    Les communistes du monde entier ont donc une responsabilité majeure pour faire évoluer l’humanité vers la fin du capitalisme le plus vite possible .
    Notre congrès doit construire le futur révolutionnaire du pays comme le font à leur manière Cuba-Chine-Vietnam etc ..C’est d’une urgence absolue .La bourgeoisie est hors de contrôle aujourd’hui avec le fascisme barbare qui se répand comme la peste dite brune ...
    P.S.Le gouvernement français a commandé pour la gendarmerie des véhicules avec mitrailleuses..pour quoi faire ???

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document