En réponse à Yvan Segré interviewé par Rosa Moussaoui (Huma du 14 juin 2019)

, par  Mireille Popelin , popularité : 49%

Lettre ouverte adressée à l’Humanité par notre camarade Mireille Popelin suite à l’interview de Ivan Segré par Rosa Moussaoui.

Enseignante retraitée, militante communiste, féministe et laïque, j’ai lutté pour la loi d’interdiction des signes religieux à l’école publique, et la loi d’interdiction de la burqa. Avec d’autres communistes, mais pas tous hélas, avec le député communiste André Gerin et d’autres militants laïques de partis, syndicats, associations, nous sommes fiers d’avoir gagné cette bataille : la loi a apaisé le climat dans les écoles et rassuré les enseignants qui avaient enfin un cadre législatif pour régler les problèmes créés par l’irruption du voile à l’école.

Plus tard, les extrémistes islamistes ont montré leur vrai visage : ce sont des fascistes qui veulent détruire notre République laïque pour imposer leur loi, la charia en tuant « les juifs, les chrétiens et les mécréants ». Les attentats ont fait des victimes partout dans le monde (ou presque), et ces fascistes continuent d’ailleurs ! Au Mali et ailleurs. Vous savez, sans doute, que les élèves de confession juive sont en danger dans les établissements publics à forte majorité d’élèves de confession arabo-musulmane. C’est pour cette raison qu’ils vont dans des écoles juives.

Les grand-parents immigrés d’origine maghrébine, eux, avaient parfaitement accepté les lois laïques. Mais dans certains quartiers, comme Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne etc., les classes ne sont plus mixtes, elles n’ont que des élèves d’origine immigrée majoritairement musulmane (j’ai été déléguée départementale de l’Éducation Nationale à Vaulx-en-Velin). Ces élèves se retrouvent au collège avec les mêmes classes non-mixtes. Le travail des professeurs est très difficile. Si le voile avait été accepté, on aurait eu les tapis de prières, la nourriture hallal à la cantine, la séparation garçons-filles et quoi encore ?

Vous dites : « il faut que l’enseignement soit laïque », mais les élèves contestent l’enseignement laïque ! Ils contestent l’histoire, les sciences de la vie, leur opposent l’enseignement du Coran !

Comment accepter que l’égalité garçon-fille soit violemment contestée ? Que les filles soient interdites de sport, de piscine avec certificat de complaisance ? D’ailleurs, avec une robe et un foulard, pensez-vous qu’une fille soit à l’aise pour faire du sport ?

« L’aspiration à l’émancipation est la vérité du Moyen Orient » dites-vous. Et bien quand le Moyen Orient adoptera cette valeur universelle, l’égalité homme-femme, et exigera, comme le disait V.Hugo, l’État chez lui, la mosquée chez elle, cette séparation sera vraiment émancipatrice et deviendra la vérité de tous les musulmans ! avec la laïcité dans la constitution… Les mouvements au Maghreb montrent que beaucoup de femmes aspirent à… enlever leur voile ! et réclament l’égalité homme- femme.

Mireille Popelin

Brèves Toutes les brèves

Navigation