Entretien avec Julian Mischi pour les 100 ans du PCF

Entretien avec Julian Mischi pour la sortie de son livre « Le Parti des Communistes » à l’occasion des 100 ans du PCF.

00:00 - Introduction de Jérémie Ozog 01:18 - Pourquoi revenir sur l’Histoire du PCF et quel est l’angle choisi dans votre ouvrage ? 05:20 - La place des militants et notamment des femmes dans le Parti ? 11:42 - Comment émerge et se structure le mouvement communiste durant l’entre deux-guerre ? 17:00 : Quel sont les effets de la répression que subit immédiatement le PCF ? 21:00 - Comment se construit le parti dans les années 30 ? 27:40 - Comment cette structuration a permis à des luttes d’émerger et triompher ? (ex : lutte anticoloniale) 35:15 - Quels sont les grands moments des années 30 ? 41:30 - Comment les grèves permettent d’imposer des conquêtes sociales majeures ? 45:42 - Comment le parti se réoriente vers les échéances électorales ? 54:44 - Qu’est-ce qui explique vraiment ce déclin à partir des années 70 ? 01:07:05 - Peut-on relativiser cet affaissement et que peut-on en conclure ?

Vos témoignages

  • CN46400 1er janvier 2021 10:51

    Vidéo intéressante mais des « trous » importants dans le raisonnement : 1- Rien sur le débat de 1976 sur la « dictature du prolétariat », la conception de l’état qui en découle et les effets de ce débat sur le PCF ! 2- Impasse partielle sur la déconcentration industrielle, et ses effets sur le PCF. Finis les 30 000 ouvriers de Billancourt, les 40 000 de Montbéliard, les 100 000 mineurs etc 3- Rien sur la Chine et la parenté entre la NEP de Lénine et les réformes de Deng Xiao Ping. 4- Rien sur les raisons de fond de la chute de l’URSS.

  • Gagarine 31 décembre 2020 19:44

    Je viens de lire l’article ultralibéral hyperatlantiste anti-Chine communiste du journaliste de l’Humanité Bruno Odent dans l’Humanité de ce jour. Je ne comprends pas bien la position atlantiste de son article anti Chine communiste à propos de cet Accord Chino-Européen. Il semble regretter que l’UE n’ait pas respecté son allié de l’Otan l’impérialisme US. L’Humanité serait-elle devenue anti-communiste ce qui hélas ne m’étonnerait pas. Ce que reproche à la Chine communiste, l’UE, comme TRUMP/Biden c’est d’avoir une économie socialiste planifiée centralement à long terme avec politique industrielle forte ce que n’ont plus les US, ni l’Europe, ni la France. Le PCF, l’Humanité et la CGT à la CES s’étant boboisés/bureaucratisés et renonçant à la renationalisation des services publics, à la planification telle qu’elle existait encore sous Giscard et qu’à flingué le PS avec l’aide du PCF veulent-ils comme Biden, Trump et Macron que la Chine communiste privatise tout comme en France : SNCF, Telecom, Postes, RATP, santé, école, université, banques, assurances, Eau, mines, agriculture, R&D, etc….. ? Cela ne m’étonnerait pas hélas. La force de la Chine communiste n’est pas le travail forcé des Ouighours ce qui est une invention de l’Otan, de la CIA et de leurs médias, ni même les libertés syndicales (elles sont plus grandes en Chine communiste, qu’en France hélas où la répression syndicale est systématique y compris dans les entreprises encore publiques. Il y a plus de conflits sociaux en Chine communiste qu’en France. Idem sur la liberté d’information. 99% des médias en France appartiennent soit à quelques milliardaires mafieux oligarques, soit à l’Etat macronien.

    La Force de la Chine communiste c’est d’avoir une planification économique à long terme, une politique industrielle forte impulsée par l’Etat dans des filières complètes et verticalisées grâce aussi aux blocus de Trump/Biden sur les composants US que produit maintenant systématiquement la Chine communiste de A à Z. Cela donne Huawei qui a 10 ans d’avance sur la 5G/6G et est le N°1 mondial des Télécom (en interdisant Huawei en France sur la 5G Macron sait que la 5G réelle, celle de Huawei ne sera jamais déployée en France et les appels au boycott de LFI/EELV et autres l’arrangent bien), idem avec les BATX, plus de ligne de TGV en Chine que dans le reste du monde, Réacteur EPR nucléaire construit en 3 ans sur une techno française là où en 20 ans la France est toujours en rade, idem sur la Pharmacie et la santé comme l’a dit excellemment le Pr Raoult, etc…

    Son article est la signature d’un virage droitier ultralibéral hyperatlantiste boboisé anticommuniste de l’Humanité, de la CGT et du PCF qui accélèrent leur déclin et leur illisibilité politique.

    Un PCF, qui mettrait en avant ces succès de la Chine communiste sur tous les plans y compris du COVID 19, car la Chine communiste le premier pays à avoir été frappé par le COVID 19, l’a vaincu ce COVID 19, qui n’est peut-être pas né en Chine communiste car la Grippe Espagnole ne venait pas d’Espagne mais d’une Garnison US d’entrainement aux US…..un tel PCF ferait aujourd’hui plus de 20% des voix…..

  • Gagarine 31 décembre 2020 07:11

    EXplication intéressante et vraie sur l’explication du déclin du PCF depuis les années 80,90 et 2000 ? On y est encore hélas. Je pense que la position actuelle de la direction du PCF de la CGT et de l’Humanité très hostile qui ressemble de plus en plus à celles des partis bourgeois (PS, LFI, EELV) et de droite (LR, RN) est un signe démonstratif de la droitisation boboisation du mouvement communiste en FRance. En particulier on peut discuter de la soi-disant fermeture dite ouvriériste niant les oppositions de la fin des années 70 début des années 80 après la rupture du programme commun : Marchais avait pourtant raison en FRance sur Mitterrand et le PS, et au plan international je pense qu’il aurait fallu soutenir plus fortement l’intervention militaire en Afghanistan mais en la défendant plus sur le plan politique en dénonçant le rôle de l’impérialisme US et de ses alliés qui ont soutenu les terroristes islamistes contre le communisme, il aurait fallu parler là d’islamo-anticommunisme. Idem pour la Pologne. Sur ce plan l’analyse du sociologue me semble très orientée et partisane.

Revenir en haut