Et le socialisme camarades ?

, par  Mireille Popelin , popularité : 91%

Pourquoi tenais-je tant à ce débat sur le socialisme ?

Parce que, depuis la fin de l’URSS, la victoire de la contre-révolution, au lieu d’analyser les causes de cet échec, on a renoncé à la notion même de socialisme.

Au 28 e congrès du PCF en 1994, on a remplacé l’objectif d’un socialisme pour la France . Nous avions, au cours des différents congrès précédents, établi que le socialisme que nous voulions serait l’œuvre créatrice de NOTRE peuple, ce serait NOTRE socialisme, sans copier le socialisme des autres.

Or, en 1994, ce glissement a abouti à remplacer le socialisme pour la France par le « dépassement du capitalisme » avec un changement fondamental du fonctionnement de l’Etat, mais cela devait se faire en douceur, progressivement et démocratiquement par le vote, des mains du Capital ( tout gentil ) à celles des travailleurs ? Le congrès de Martigues prétendait même « refonder » le PCf , changer son nom ? Il liquida les cellules, on arriva à effacer le mot socialisme malgré les oppositions de nombreux militants ( dans la section de Villeurbanne, nos regrettés camarades Bernard Lemée et Jacques Reffo, je me souviens de leurs interventions appuyées par d’autres camarades )

Et aussi les mots communisme et lutte de classes !

Ce changement s’opéra aussi dans le contenu du journal l’Humanité, qui était pourtant le journal des communistes, et qui participait à cette mutation. En 1976, le PCF avait abandonné « la dictature du prolétariat » mais le parti n’avait pas renoncé à la transition politique qu’on appelait « socialisme ou phase inférieure de la société communiste » .
C’est Marx qui a écrit « Entre la société capitaliste et la société communiste se place la période de transformation révolutionnaire de celle-là en celle-ci. A quoi correspond cette période de transition politique où l’Etat ne saurait être autre chose que la dictature révolutionnaire du prolétariat »

La Chine n° 1 ( ?)

( ce texte a été écrit en décembre 2021 . J’ai décidé de ne rien changer , je pense qu’après la Russie, qui était l’ennemie n° 2, ce pourrait être le tour de Taïwan ?)

C’est cette période que vit la Chine. Je pense que vous avez remarqué que nous vivons une nouvelle guerre froide. Ennemi n° 1 : la Chine.

Les communistes ( ex-dirigeants) ne défendent pas la Chine. Pas plus d’ailleurs que d’autres pays comme le Vietnam qui, à leur manière, tentent le socialisme. On n’en parle plus ou presque. On n’a pas bien défendu Cuba, attaquée pourtant ( embargo, déstabilisée par les exilés opposants à Miami, soutenus par les USA)

Or l’empire américain , après avoir détruit l’Irak , la Syrie etc n’accepte pas que la Chine réussisse avec une politique qui n’est pas « libérale ».

Alors on va mener des guerres d’influence par Taïwan, Hong Kong , des guerres de frontières pour déstabiliser le pays, armer les opposants. ( même politique en Ukraine où l’Amérique soutient des anciens nazis)

Il y a aussi la Russie qui est dans le collimateur des USA. (je ne développerai pas plus, un autre débat )

Revenons à « Taïwan : point d’éclair de la guerre mondiale »

Pourquoi ?

Le PIB de la Chine devrait dépasser le PIB des EU d’ici 2035. Les EU ont signifié clairement qu’ils ne permettraient pas à une autre puissance de partager sa position prééminente dans le monde.

Nous subissons une propagande anti-_chinoise virulente. Les médias au service du capital participent tous à cette véritable préparation à la guerre ! « les Chinois vont envahir Taïwan. La Chine persécute les Ouïghours, les Thibetains, Des camps de concentration cachés »…

Un peu d’histoire

Les traités de paix de la seconde guerre mondiale « Taïwan et toutes les îles occupées par les Japonais seraient rendues à la Chine » . Mais le traité a été

Modifié ( traité de San Francisco) par les Etats Unis, la Grande Bretagne et le Japon. Et la Chine ? Pas invitée.

Les EU ne veulent pas perdre Taïwan : ils perdraient ainsi toute l’Asie centrale. C’est une route commerciale, stratégique.

Les EU sont prêts à utiliser l’arme nucléaire !

Ils entraînent l’armée taïwanaise, ils ont créé une nouvelle alliance AUKUS , GB, Royaume Uni, Australie). Biden est plus va-t-en guerre que Trump !

Comparons l’arsenal de la Chine :
 Arsenal de la Chine : 130 ogives nucléaires capables d’atteindre les EU
 EU : 1550 missiles intercontinentaux
 Dépenses EU : 738 milliards de dollars pour l’armement
 Dépenses Chine : 252 milliards

C’est la guerre que nous devons empêcher

C’est réfuter les fausses nouvelles, c’est l’EU qui est aux frontières et menace la Chine !

« Le vieux monde se meurt , le nouveau est lent à apparaître.

Et c’est dans ce clair obscur que surgissent les monstres » Gramsci.

La démocratie bourgeoise et la démocratie populaire

Pour imposer une démocratie socialiste (ce ne sera pas facile) il nous faudra imposer une dictature démocratique de PEUPLE majoritaire.

Avec la démocratie bourgeoise, les EU avec leurs alliés de l’OTAN veulent l’imposer partout . Et bien sûr en Chine :

Or cette démocratie bourgeoise a été conçue par la bourgeoisie capitaliste. Elle est la suite, avec des réformes, du vote censitaire ( seuls les riches pouvaient voter) ensuite les hommes seulement puis les femmes en fin en 1946 !

C’est une démocratie inégalitaire conçue par la bourgeoisie : combien d’ouvriers au parlement ? Seules les familles des capitalistes, propriétaires et influents, détiennent le pouvoir de gagner les élections. Cette démocratie exclut ceux qui ne possèdent rien.

C’est une démocratie procédurale. Les votes profitent aux majorités.

Cette « démocratie » politique n’est pas du tout économique. Au banquet économique, le peuple n’a que les miettes !

L’exemple le plus choquant fut le référendum sur l’Europe, le TCE en 2015. Le NON est majoritaire, on magouille, on passe le vote au parlement et hop ! On transforme le NON en OUI !

Le « OUI » c’est la démocratie bourgeoise.

Nous avons en France 2 grands partis, la droite et …la droite. La social démocratie est la roue de secours. « On » arrive avec le vote à avoir la même politique, la social démocratie soutenant la droite.

Et l’on s’étonne que les classes populaires se réfugient dans l’abstention ?

Une démocratie populaire

La Chine, dans sa constitution du 6 décembre 1982, a défini son projet de gouvernement « alliance des ouvriers et des paysans « c’est-à-dire de ceux qui travaillent , soutenue par la petite bourgeoisie urbaine et nationale .

Alors, la Chine capitaliste ? Oui, elle a gardé des entreprises capitalistes nationales étrangères. Mais ces entreprises ne font pas ce qu’elles veulent. Elles ont des comptes à rendre ( Ali Baba, DIDI etc)

C’est une démocratie populaire qui a réussi, avec son » économie de marché socialiste ». Comme dit JC Delaunay
En 170 ans, elle a réussi à transformer la Chine, pays très pauvre, en un pays devenu la 2e puissance du monde !

Alors, soyons avec ceux, intellectuels marxistes et autres non sinophobes qui ont signé une pétition . Ils revendiquent « le droit de parler autrement de la Chine » . Lisons leurs livres et informons nous sur le net.

  • Le livre de Jean-Claude Delaunay « Rompre avec le capitalisme Construire le socialisme »
  • Maxime Vivas « Ouïghours pour en finir avec les fake news »
  • Jean-Pierre Page « la Chine sans œillères « syndicaliste responsable relations internationales PCF)

Il faut savoir que les provinces à majorité musulmane sont influencées par le séparatisme et le terrorisme. Or la Chine n’accepte pas, elle tient à l’unité de son pays.

( N’avons-nous pas nous aussi la Corse, la Bretagne qui ont des partisans du séparatisme ? )

La jeunesse et les luttes sociétales

Notre jeunesse, influencée par le libéralisme culturel de l’idéologie dominante ( droite et social démocratie ) se détourne de la lutte des classes : elle va manifester « pour le climat » sans remettre en cause le capitalisme, c’est pourtant lui qui détruit la planète ! Nous pourrions avoir un débat sur le sujet.

Mais il y a d’autres luttes sociétales ( débat de la fédération sur ce sujet, qui a pointé les dangers de l’idéologie Woke)

Woke, s’éveiller : être woke, c’est être conscient des injustices, de l’oppression qui régnent sur les minorités.

Ce mouvement est venu à la suite des Black Matter ( les vies des Noirs comptent) à la suite du meurtre affreux de ce Noir par un policier. Mais ce mot s’est étendu à d’autres causes, harcèlement sexuel, viols etc)

Ce mouvement importé d’Amérique prend une large place dans l’espace universitaire et médiatique, multipliant les interdits, les censures. Interdiction d’une pièce d’Eschyle, ( masques noirs des acteurs) réclamant la démission des professeurs accusés de racisme.
Mais ce terme signifie aussi « déconstruction » : ces nouveaux militants refusent le marxisme, même s’ils adoptent un discours anticapitaliste, ils refusent la lutte des classes, ils préfèrent défendre les minorités, les mouvements féministes.

Le woke est relativiste et dénonce l’universalisme : l’universalisme est, selon eux, le masque de la domination blanche /.

Pour le dire d’une façon plus simple, ces mouvements,( indigènes de la République etc) veulent transformer la lutte des classes en lutte des races.

Ils visent à séparer les classes populaires en races antagonistes ! Exemple : la statue de Victor Schoelcher décapitée en Martinique (abolition de l’esclavage)

Le PCF a toujours été antiraciste et anticolonialiste. Et nous n’avons pas de leçons à recevoir de ces mouvements qui sont d’origine libérale libertaire et visent à empêcher la lutte anticapitaliste qui est la nôtre. L’esclavage ? le colonialisme, c’est le capitalisme, c’est donc le capitalisme qu’il faut combattre .

Les luttes sociétales : LGBT QQ P2 S AA

Certes, ces minorités ne doivent pas subir des discriminations. Mais attention ! Cette société de l’individualisme, de la « liberté » de vouloir choisir son genre en ayant recours à « des bloqueurs de croissance » ( qui bloquent le développement des organes sexuels ) bloquent aussi le développement des os et du cerveau. Il y a des effets secondaires irréversibles.

La plus importante de ces luttes, celle que le PCF a menée, c’est la lutte pour les droits des femmes : elle concerne la moitié de l’humanité.

Le PCF a lutté pour le droit à la contraception et à l’avortement ( ma mère est morte à 27 ans pour avoir refusé une 6e grossesse, nous étions 5 filles, sans mère, mon livre)

Il faut défendre ce droit, il peut être remis en question à tout moment.

Mais le PCF défend aussi l’égalité des salaires, le droit à la formation, la même évolution de carrière etc : des droits sociaux !

Nous luttons aussi contre la prostitution, et le système prostituteur : le corps des femmes n’est pas une marchandise, ni à louer, ni à vendre pour faire des enfants.

Nous sommes en perte de repères, crise de tout, déliquescence, la prostitution est banalisée, les étudiantes se prostituent pour payer leurs études.

L’enfant

J’en viens aux droits de l’enfant

Je pense que nous devrions, dans notre programme, parler des droits de l’enfant (suggestion à Fabien Roussel ) . Nous avons manifesté pour les droits des travailleurs, les droits des femmes, mais pas pour les droits des enfants. Or, les enfants sont aussi maltraités, vendus, violés, obligés de travailler dans certaines parties du monde, utilisés encore aujourd’hui comme esclaves !

Pourtant, en 1949, les Nations Unies ont adopté la convention nationale des droits de l’enfant, 54 articles.
L’enfant a le droit :
 d’être protégé de la maltraitance, de toute forme d’abus et d’exploitation
 le droit d’être nourri, soigné
 Le droit d’aller à l’école

Le droit d’aller à l’école, le droit à l’éducation

Ce droit à l’école va me permettre la transition, d’aborder mon dernier point : la campagne de notre candidat Fabien Roussel :

Fabien a fait le choix et je l’approuve de réunir les communistes de toutes tendances . Et cela devrait être salué par tous les communistes, même ceux qui ne voulaient pas d’une candidature communiste

Courageux, notre candidat passe bien, il se bat, va où il y a lutte ( notre combat Général Electric à Villeurbanne) .

Comme je l’ai dit , la règle est de suivre le vote majoritaire au PCF .

Le droit à l’école, c’était à Vénissieux avec son pacte pour la jeunesse. Il veut rallonger de 27 à 32 heures le temps scolaire. Enfin ! C’est ce que nous enseignants critiquions en 2010 ( mon livre en témoigne) . Avec les syndicats SNUIPP et Le SNES (1) nous avions bien vu le danger de ces réformes : cette école « light » moins d’heures de français, de maths a causé la baisse de niveau ( lire p158 -159)

Il veut aussi recruter 90 000 personnels, l’augmentation des salaires pour arriver à attirer des candidats ( le métier d’enseignant n’attire plus)

Il veut aussi augmenter le SMIC, tous les salaires et les pensions des retraités.

Il veut réindustrialiser la France, recréer des emplois.

Il veut renationaliser des secteurs importants, l’énergie, garder le secteur nucléaire tout en développant les énergies renouvelables.

Il veut garder un hôpital public avec recrutement de médecins, de personnels en créant 100 000 emplois, avec une revalorisation des personnels. Arrêt des fermetures de lits, d’hôpitaux, accès à la santé pour tous.

Stopper l’ouverture à la concurrence des lignes SNCF ! arrêter la privatisation, retrouver une SNCF nationale, qui réponde aux besoins des usagers partout sur le territoire national .

Toutes ces revendications , nous ne pouvons que les soutenir ! Il y a aussi une revendication très importante en ces temps de guerre froide ( et de guerre tout court, avec l’Ukraine) :

La sortie de l’OTAN

Nous savons, nous communistes, que « le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée l’orage »

Et maintenir cette revendication, même avec l’invasion de l’Ukraine ( dernier chapitre)

Peut-être aurais-je un bémol pour le projet de Fabien Roussel : il préconise de désobéir aux directives de l’UE ( qui est une construction capitaliste) elle fera tout pour nous empêcher de désobéir, évidemment. Comment ferons-nous ? Pourrons-nous entrainer d’autres pays dans la désobéissance ?

CONCLUSION

J’ai essayé de montrer par cette intervention, que notre jeunesse se divise sur tous les plans , ethniques, religieux, sexuels. Que l’union ne pourra se faire qu’avec de la POLITIQUE , en montrant que l’ennemi c’est le capitalisme, et que c’est contre le capitalisme qu’il faut lutter.

Il faut que nous ayons comme but de :

« Rompre avec le capitalisme et construire le socialisme »

Le dire, l’écrire dans nos tracts, nous sommes le SEUL parti à le proposer !

  • Syndicats à majorité tendance communiste dans le Rhône en ce temps-_là
    Mireillle Popelin Section de Villeurbanne 2022

L’ENNEMI n° 2 la RUSSIE ( rajouté après l’invasion de l’Ukraine)

Et c’est de ce pays capitaliste qu’est venu le danger ! l’invasion de l’Ukraine par Poutine .

Depuis les médias occidentaux sont carrément intégrés dans l’effort de guerre de l’OTAN. Les Etats de l’Europe se réarment, même l’Allemagne ! On trouve des millions pour fournir des armes à l’Ukraine.

Mais si les communistes n’acceptent pas l’invasion de l’Ukraine , ils n’acceptent pas non plus que l’OTAN , et nous les Français, fournissions des armes : il ne faut pas ajouter la guerre à la guerre !

Et dans un conflit, il faut entendre les deux parties.

Pour moi, j’ai eu la chance d’assister aux rencontres internationales de Vénissieux en 2015 : les camarades avaient fait venir les mères d’Odessa, celles qui ont perdu leurs fils dans l’incendie de la maison des syndicats , incendie suivi d’un massacre , Plus de 50 morts, 200 blessés. Avec vidéos, photos . Et des communistes russes et ukrainiens. Ce massacre a été perpétré par des nazis ukrainiens ; on n’a toujours pas retrouvé les auteurs. La réalité, le réel dit Marx, c’est que l’idéologie nazie n’a jamais disparu d’Ukraine et que la défaite du socialisme l’a fait renaitre.

Il y a de nombreux groupes qui affichent ouvertement leur appartenance nazie.

Par exemple, le chef de bataillon AZOV ( drapeau jaune avec un Z barré d’un trait noir) voulait mener les races blanches dans une croisade finale contre les « Untermenshmen dirigées par les Sémites » AZOV a été intégré à l’armée ukrainienne . Il faut entendre les discours de ces groupes nazis qui se vantent d’avoir « fait » Maïdan . (on trouve ces drapeaux dans les manifestations en France)

En réalité, la guerre n’a pas commencé en 2022 . Elle dure depuis 2014 . Elle devait se terminer si les accords de Minsk avaient été respectés : Neutralité de l’Ukraine, il y a un document en GB

Y-a-t-il des bases russes au Mexique par exemple ?

Pour déjouer la propagande des médias, il faut s’informer avec d’autres sources
 la librairie des tropiques
 les partis communistes d’Ukraine et de Russie
 le reportage de Moreira
 le site Histoire et Société
 un article du Nouvel Obs (eh oui ) de 2013 , un enseignant très étonné de ce qu’il a vu et entendu au cours de son voyage : un défilé de la Wafen SS

L’OTAN a mené des guerres avec propagande mensongère. La Yougoslavie avec bombes sur Belgrade , les méchants étaient serbes, les gentils avec bombes c’était l’OTAN . Rappelez-vous , le mensonge de Timisoara.

L’Irak a été détruit , là, c’était les armes de destruction massive .
Evidemment, c’était les guerres du monde LIBRE pour établir la démocratie !

La France a fait exactement la même chose avec la Françafrique ; elle a supprimé parfois par l’assassinat les dirigeants qui ne lui plaisaient pas, fomenté des troubles et placé « ses » gouvernants pour faire « sa »politique 

Nous communistes, avons une position claire sur les guerres, toutes les guerres !

Nous n’en voulons pas !

Nous ne voulons pas que la France livre des armes aux belligérants

Mais nous savons que cette guerre est aussi économique

C’est le capitalisme qui porte la guerre, et c’est contre lui qu’il faut lutter

Mireille Popelin ( débat le 15 mars 2022)

Je termine par une citation savoureuse d’un marxiste allemand
« Beaucoup ne découvrent leur amour de la paix que lorsque, pour changer, quelqu’un d’autre que l’OTAN lance des bombes »

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation