L’opération spéciale de la Russie en Ukraine. Diffusion en ligne. Neuvième jour

, popularité : 89%

Sur demande de lecteurs qui ont du mal à accéder à ce site russe qui donne au jour le jour les nouvelles de la situation en Ukraine, Marianne vous apportera tous les jours la traduction de ces nouvelles qui feront un peu contrepoids à la propagande qui est déversée jour après jour dans nos médias et qui en est à nier toute réalité pour exalter le camp choisi par les USA et l’OTAN. Je ne sais pas jusqu’à quand nous pourrons faire pour vous ce travail mais ceux qui sont convaincus pour la paix de la nécessité d’une telle compréhension doivent le diffuser. Il ne peut y avoir de paix quand l’hystérisation en faveur d’un camp se contente pour toute explication de l’autre de parler de la “folie” de celui-ci et refuse non seulement de comprendre l’historique de ce qui l’a provoqué mais ne cesse de mentir sur ce qui se passe réellement sur le terrain (1). Huit ans que les Français ignorent ce qui se passe dans le Donbass, huit ans sans que l’on voie un candidat communiste dénoncer l’horreur, sans que l’on voie un député communiste porter à la boutonnière aucun drapeau y compris celui de Cuba mais aujourd’hui nous avons la honte de le voir hurler avec les loups et prétendre en même temps qu’il est pour la paix. Nombreux sont les communistes qui protestent contre ce deux poids deux mesures, mais le silence est organisé sur leur voix par la direction du PCF, de l’humanité. Ici nous ne sommes pas faits de cet opportunisme-là et nous prenons nos responsabilités, prenez les vôtres et n’allez pas défiler pour le camp de l’OTAN avec des petits drapeaux ukrainiens. Nous nous faisons notre boulot de communistes et de pacifistes, nous ne sommes pas pour l’intervention mais nous refusons de condamner ce qui a été provoqué par des silences complices depuis tant d’années et surtout d’accepter les conséquences de l’hystérie française pour l’avenir. (note de Danielle Bleitrach traduction de Marianne Dunlop)

Principaux événements, nouvelles et déclarations du 4 mars
Sergei Aksionov

https://svpressa.ru/war21/article/326981/

L’événement principal de la nuit dernière était les combats près de la centrale nucléaire de Zaporizhzhie. Un incendie s’est déclaré dans le bâtiment administratif près de l’usine. Les unités de puissance n’ont pas été affectées. Le fond de radiation est normal. Au matin, le feu était éteint. Il n’y a pas eu de victimes ni de blessés. Il n’y a aucun danger pour le voisinage.

La situation dans les endroits clés de l’Ukraine continue d’évoluer. À l’ouest de Kiev, les forces armées russes étendent leur zone de contrôle. A Kharkov, la situation est difficile, nos militaires contournant la ville par le sud-est. A Mariupol, combats dans les faubourgs. Les troupes s’approchent de Severodonetsk. Slavyansk, Kramatorsk, Izyum sont les prochains. Mykolaiv est partiellement bloquée. L’opération Odessa n’a pas encore été lancée. Le bombardement de Donetsk par les forces armées ukrainiennes se poursuit. La vie paisible s’installe à Kherson. Sur le plan politique, le Kremlin a clairement indiqué que tous les objectifs de l’opération spéciale seront atteints.

19.30 Le chef d’état-major général Valeriy Gerasimov s’est entretenu par téléphone avec le chef d’état-major des forces armées françaises, discutant de la situation autour de l’Ukraine.

19.25 Correspondant militaire Mikhail Aksel : Un rassemblement pro-russe a lieu dans un village de la région de Kharkiv. Les gens sont horrifiés par l’arrivée de la guerre chez eux (auparavant, l’Ukraine avait coupé l’électricité aux habitants de la région, les laissant sans lumière et sans eau). Ils se sont rassemblés dans un meeting pour entendre comment une vie paisible pourrait être établie. Du côté russe, on essaie d’acheminer l’aide humanitaire et l’électricité.

19.15 La BBC annonce qu’elle met fin à ses activités en Russie.

18.50 Vladimir Poutine lors d’une conversation téléphonique avec le chancelier allemand Olaf Scholz explique les objectifs de l’opération spéciale en Ukraine et rappelle que l’Occident a fermé les yeux sur le génocide dans le Donbass pendant huit ans – Kremlin.

18.30 Pentagone : les États-Unis n’ont pas détecté de fuites radioactives à la centrale nucléaire de Zaporizhzhye.

18.15 Les processus éducatifs sont lancés dans la DNR selon les normes russes – Puchiline.

18.00 Le prix du gaz en Europe a une nouvelle fois battu son record historique – 2 515 dollars pour 1 000 mètres cubes.

17.55 Le ministère russe de l’Industrie et du Commerce a recommandé aux producteurs russes de cesser d’exporter des engrais jusqu’à ce que la situation du marché se normalise.

17.50 Konashenkov : Les nationalistes ukrainiens préparent une provocation à Kharkiv. Dans la rue Zhilyardy, dans un secteur privé, des RSL ont été placés entre les maisons. Les nationalistes interdisent aux habitants, y compris aux enfants, de quitter leurs maisons. Les installations sont maintenant prêtes à tirer sur les forces armées russes situées à l’extérieur de la ville. L’objectif de cette provocation est d’amener l’artillerie russe à riposter sur le secteur résidentiel de Kharkiv et de transmettre les images aux journalistes occidentaux.

17.40 Le bataillon Akhra Avidzb (indicatif d’appel “Abkhaz”) est arrivé près d’Avdiivka – WarGonzo.

17.30 Des quantités d’armes, de munitions et d’explosifs ont été trouvées en Crimée – FSB.

17.20 La Turquie ne fermera pas les cieux à la Russie – Mevlut Cavusoglu, ministre turc des affaires étrangères.

17.10 Microsoft annonce la suspension des ventes de biens et services en Russie en raison des événements en Ukraine.

17.05 La Russie et l’Ukraine ont créé un groupe de travail pour organiser des corridors humanitaires – Mikhail Podolyak, conseiller en chef du bureau de Zelenskyy. L’intermédiaire dans l’organisation des corridors humanitaires est la Croix-Rouge.

17.00 Les Européens de l’Est ont commencé à se plaindre en masse sur les médias sociaux du comportement rustre des réfugiés ukrainiens. Ils exigent des transports gratuits d’urgence, refusent les logements qui ne leur conviennent pas, insistent agressivement pour qu’on leur parle uniquement en ukrainien, etc.

16.45 L’OTAN salue les efforts visant à créer des couloirs humanitaires pour le retrait des résidents et l’acheminement de l’aide humanitaire en Ukraine – Stoltenberg.

16.30 Stoltenberg : l’OTAN rejette les appels à une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine. L’OTAN maintiendra ouverts les canaux de communication militaires avec la Russie pour éviter les incidents.

16.10 Zelensky a quitté l’Ukraine, a écrit le président de la Douma d’État Vyacheslav Volodin sur son canal Telegram. Il a déclaré que les députés de la Verkhovna Rada avaient dit qu’ils ne pouvaient pas rejoindre Zelensky à Lviv – il est maintenant en Pologne.

16.05 Parmi les réservistes de la DNR se trouvent ceux qui combattent avec les légendaires fusils Mosin, les principales armes légères de l’Armée rouge pendant la Grande Guerre patriotique, a témoigné Rostislav Zhuralev, correspondant militaire de RIA Novosti.

16.00 Ministère de la défense russe : Un groupement de troupes de la LNR avec un appui-feu des forces armées russes a atteint la ligne Krasny Liman – Yampol – Privolye et poursuit son offensive vers Kramatorsk. Un groupe de troupes du DNR a avancé de 8 km et a pris le contrôle de Nazarovka, Kuybyshevo, Kalynivka, Novohrigoryevo. De même, des unités du DNR ont pris sous leur contrôle l’usine Lenin à Mariupol. Les forces armées russes ont établi leur contrôle sur Verkhnyaya Krynitsa, Komsomolskoe, Chistopolskoe, et Kamysh-Zarey.

15.50 La Russie espère que les partenaires occidentaux feront preuve de bon sens et reviendront à un engagement constructif au sein du Conseil de l’Arctique – Ministère russe des Affaires étrangères.

15.40 Le Conseil de la Fédération russe a approuvé une loi visant à saisir les biens et à imposer des restrictions aux étrangers qui portent atteinte aux droits des Russes.

15.30 La pire situation en Ukraine reste à Kiev, Kharkiv, Sumy, Chernihiv et Mariupol, où il y a presque une catastrophe humanitaire – Ministère russe de la défense.

15.15 La diffusion de la télévision russe a commencé à Melitopol.

14.55. La question du retour de la peine de mort pourrait se poser à nouveau lors des enquêtes sur les crimes de guerre, notamment dans le Donbass – chef du CDH russe.

14.50 Près de 8 000 ressortissants étrangers sont retenus en otage dans les villes ukrainiennes – Ministère russe de la défense.

14.40 Le régime de Kiev a presque complètement perdu la capacité de gérer les administrations régionales et de district – Ministère russe de la défense.

14.35 Bombardement par l’AFU du district de Severnaya Saltovka à Kharkiv.

14.30 Le nouveau ferry Marshal Rokossovsky garantira un lien permanent et fiable entre la région de Kaliningrad et le reste du pays et contribuera à assurer des conditions de vie décentes à ses habitants – Poutine (cérémonie de lever du drapeau aujourd’hui).

14.15 Poutine : Je voudrais souligner une fois de plus que nous n’avons pas de mauvaises intentions envers nos voisins. Je leur conseille également de ne pas exacerber la situation et de ne pas imposer de restrictions. Nous remplissons toutes nos obligations et nous continuerons à le faire.

14.05 Discours du Présidium du Comité central du Parti communiste de l’Union soviétique : Les États-Unis et l’Union européenne se dirigent vers la réhabilitation du fascisme !

“Ces jours-ci, essayant d’éviter une défaite complète, les fascistes de Bandera prennent en otage des centaines de milliers d’habitants des villes ukrainiennes… Les tactiques ignobles des troupes d’Hitler en URSS sont répétées…. Nous condamnons fermement la tentative des autorités allemandes, sous le prétexte des événements en Ukraine, de s’absoudre de la responsabilité des crimes du nazisme allemand pendant la Seconde Guerre mondiale… Les communistes ont toujours été à l’avant-garde de la lutte contre le nazisme… Nous appelons la communauté mondiale à condamner résolument les tactiques criminelles du fascisme Banderiste.

14.00 Le ministère russe de la Défense montre des images de l’armée russe utilisant un drone Inohodets pour détruire le poste de commandement et de contrôle d’un bataillon nationaliste en DNR.

13.50 Le vice-premier ministre russe Yury Borisov sur les sanctions : pas seulement des restrictions, mais aussi des opportunités.

13.45 La Banque centrale russe a abaissé le taux de change du dollar pour le 5 mars à 105,81 roubles, celui de l’euro à 116,53 roubles.

13.20 La Douma d’État a adopté une loi sur le placement des fonds du NWF dans des actions de sociétés russes et des titres d’État.

13.10 La Douma d’État a adopté des lois sur des mesures sociales et économiques visant à soutenir les citoyens et les entreprises, sur de nouvelles vacances de prêt pour les citoyens et les petites et moyennes entreprises, et sur le droit du gouvernement d’augmenter rapidement les pensions.

13.00 L’armée russe a acheminé plus de 110 tonnes d’aide humanitaire de la Crimée vers Melitopol, en Ukraine : nourriture et eau en bouteille.

12.45 WarGonzo : Environ 50 habitants de Mariupol ont quitté la ville par les couloirs humanitaires du ministère russe de la Défense.

12.35 Lukashenko a signé la décision d’un référendum républicain modifiant la constitution du Belarus. La constitution actualisée entrera en vigueur le 15 mars. La législation bélarussienne doit être mise en conformité avec la nouvelle constitution dans un délai de deux ans.

12.25. La majorité, soit 78,2% de la population turque, estime que son État doit rester neutre dans la crise russo-ukrainienne. Un autre 2,4% a déclaré que la Turquie devrait se ranger du côté de la Russie, tandis que 19,4% ont déclaré qu’Ankara devrait s’en tenir à la position de l’OTAN – un sondage Aksoy.

12.15 Konashenkov sur l’incident à la centrale nucléaire de Zaporizhzhye : La nuit dernière, une provocation monstrueuse a été tentée par le régime de Kiev dans la zone adjacente à la centrale nucléaire. Vers 2 heures du matin, une patrouille mobile de Rosgvardiya a été attaquée par des saboteurs ukrainiens, qui ont tiré sur elle depuis les fenêtres du complexe d’entraînement de la centrale, à l’extérieur de celle-ci. Les points de tir des saboteurs ukrainiens ont été supprimés par des tirs de riposte d’armes légères. En partant, ils ont mis le feu au bâtiment.

12.00 L’armée russe a pris le contrôle de la ville ukrainienne d’Energodar. La centrale nucléaire de Zaporizhzhye fonctionne normalement – Ministère russe de la défense.

11.55 FOM : La cote de confiance du public envers le chef de l’Etat est passée de 64% à 71%. De plus, 50% ont déclaré avoir une bonne opinion du gouvernement (+13% pour la semaine).

11.45 L’ancien Premier ministre ukrainien Mykola Azarov : L’OTAN prévoyait de déclencher la troisième guerre mondiale avec des armes nucléaires contre la Russie. Kiev devait jouer un rôle clé dans ce domaine. Il était prévu de déployer quatre brigades en Ukraine, dont une brigade aérienne capable de transporter des ogives nucléaires. Le plan prévoyait également le blocage des forces de maintien de la paix en Transniestrie à partir du territoire roumain et le blocage de Kaliningrad avec l’aide de l’armée polonaise.

11.30 Le Belarus a renforcé sa défense aérienne sur tout le périmètre de la frontière – Ministère de la défense de la République.

11.15 Le Conseil présidentiel russe des droits de l’homme lance un projet visant à fournir aux journalistes occidentaux et aux activistes publics des informations fiables sur ce qui se passe en Ukraine – Fadeyev.

11.00 Plus de 400.000 personnes bloquées à Mariupol – Basurin.

10.55 Scholz : refuser l’adhésion de l’Ukraine et de la Géorgie à l’OTAN est la bonne décision. L’adhésion de l’Ukraine, de la Géorgie et de la Moldavie à l’UE n’est pas la question qui nous occupe.

10.50 L’armée ukrainienne frappe le quartier général d’Azov au sud-ouest de Mariupol avec un missile Tochka-U. Plus de 20 militants et 10 pièces d’équipement ont été détruits. L’ordre de frappe a été donné après que les combattants d’Azov *ont refusé d’obéir complètement aux ordres des militaires ukrainiens et le commandant du groupe Vostok, le général Sodol, a été mortellement blessé lors d’un affrontement avec les combattants d’Azov – RIA Novosti.

10.45 Roscosmos interrompt les préparatifs de tous les prochains lancements de OneWeb depuis les cosmodromes de Kourou, Vostochny et Baïkonour également – Rogozin.

10.35 Porte-parole du DNR sur la situation à 10h30 le 4 mars : au cours des dernières 24 heures, l’ennemi a ouvert le feu 26 fois sur le territoire de la DNR en utilisant des BM-21 Grad MLRS, des pièces d’artillerie de 152 et 122 mm, des mortiers de 120 et 82 mm.
Les zones de 15 localités de la république ont été touchées par les bombardements. Un civil a été tué et 11 autres blessés, dont trois enfants. Vingt-sept bâtiments résidentiels, six installations d’infrastructure et un véhicule ont été endommagés. Les lignes d’alimentation électrique ont été endommagées. Cinq postes de transformation et deux chaufferies ont été mis hors service.

10.30 La Douma d’État adopte en trois lectures un projet de loi sur la sanction pénale des falsifications concernant l’opération spéciale en Ukraine, discréditant les forces armées russes et appelant à des sanctions.

10.20 Le gouvernement russe laisse entrevoir la possibilité d’une nationalisation douce de certaines entreprises étrangères. Le vice-premier ministre Andrei Belousov a suggéré que les actionnaires étrangers qui quittent le marché russe transfèrent leurs actions à des partenaires russes et reviennent ensuite sur notre marché sans dommage. La décision des étrangers de cesser définitivement de travailler en Russie, de fermer la production et de licencier les employés serait considérée comme une faillite délibérée.

10.10 Les bombardements des forces armées ukrainiennes n’ont pas endommagé une seule installation militaire sur le territoire de la DNR en quinze jours. Tous les dommages ont été causés aux maisons et infrastructures civiles – représentation de la DPR à la JCCC.

10.00 L’ambassade de Russie a exigé que les États-Unis condamnent officiellement la déclaration du sénateur Graham sur Poutine. L’ambassadeur russe a déclaré que les propos du sénateur étaient inacceptables et scandaleux.

9.50 La Bourse de Moscou a imposé une interdiction de la vente à découvert de l’euro sur les marchés des devises et des actions à partir du 4 mars.

9.30 La centrale nucléaire de Zaporizhzhye est passée sous le contrôle des forces armées russes. Le personnel de l’usine continue à travailler.

9.15 Un bombardement de Grad à Donetsk fait 12 victimes, une femme est tuée – Basurin.

9.00 Les forces armées russes se battent pour la ville de Voznesensk, région de Mykolaiv. Outre la prise de contrôle de Mykolaiv elle-même, l’objectif de l’action dans la région est d’occuper la centrale nucléaire d’Ukraine du Sud.

8.30 Les forces armées ukrainiennes ont tiré 10 roquettes BM-21 Grad et 14 mines de 120 mm sur Dokuchaievsk près de Donetsk – représentation de la DNR auprès de la JCCC.

8.20. La médiatrice ukrainienne Lyudmyla Denysova a rejeté les accords concernant l’aide aux prisonniers de guerre – Tatyana Moskalkova, commissaire russe aux droits de l’homme.

8.10 La Banque de Russie a décidé de ne pas reprendre les négociations le 4 mars à la Bourse de Moscou dans la section des marchés boursiers. Dans le même temps, la commission pour les particuliers sur les opérations d’achat de devises par l’intermédiaire de courtiers a été réduite de 30 % à 12 %.

8.00 Roskomnadzor restreint l’accès à un certain nombre de médias russes américains, britanniques, allemands et étrangers reconnus comme agents étrangers en Russie.

7.45 AIEA : l’incendie près de la centrale nucléaire de Zaporizhzhye n’a pas affecté les “équipements de base” de la centrale.

7.30 L’incendie dans le bâtiment de formation de la centrale nucléaire de Zaporizhzhye a été éteint, sans faire de victimes ni de blessés. Cela a été confirmé par le service d’urgence de l’Ukraine – RIA Novosti.

7.00 La Turquie approuve un accord d’investissement avec le Bélarus.

6.00 L’information sur le naufrage du navire amiral de la marine ukrainienne Hetman Sahaydachny à Mykolayiv est confirmée.

Les images des chevrons du bataillon “Azov” sont reconnues comme extrémistes par la décision du tribunal de district Frunzensky de la ville de Vladimir du 30.11.2015 et incluses dans la liste fédérale des matériaux extrémistes sous le paragraphe. 3269.

On commence à entendre en FRANCE qu’il s’est passé quelque chose dans le Donbass, malgré la censure totale dont toutes les “élites politico-médiatiques se font les complices et dont on voit les conséquences aujourd’hui une petite part de la vérité filtre ainsi hier une journaliste Anne laure Bonnel a pu faire état de la manière dont tous ces reportages ont été refusés .

Voir en ligne : un site d’infos en continu en russe (traduction possible avec deepl)

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation