La Chine condamne l’ingérence américaine dans les affaires vénézuéliennes Le gouvernement chinois a réitéré son soutien au dirigeant et au peuple vénézuéliens

, popularité : 90%

Après la Russie, l’Iran et une majorité de pays, la Chine condamne l’ingérence des Etats-Unis dans les affaires vénézuéliennes.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la Chine a déclaré que son pays suivait de près la situation politique au Venezuela.

La Chine a manifesté jeudi son soutien au gouvernement vénézuélien et a censuré « l’intrusion dans les affaires intérieures » des États-Unis dans le pays sud-américain, après que Washington ait reconnu comme légitime le président autoproclamé par intérim, Juan Guaidó.

« La Chine soutient les efforts du gouvernement du Venezuela pour maintenir sa souveraineté, son indépendance et sa stabilité », a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying lors de la conférence de presse.

Le responsable chinois a exhorté les secteurs du gouvernement et de l’opposition à s’opposer aux ingérences extérieures et à résoudre les problèmes par des moyens pacifiques dans le cadre de la Constitution.

Hua Chunying a souligné que la participation de forces extérieures aurait un impact négatif sur la situation dans le pays d’Amérique latine.

« Nous espérons que toutes les parties s’opposeront à toute ingérence extérieure dans les affaires intérieures du Venezuela. La complication de la situation ne contribuera pas au maintien de la stabilité », a déclaré la porte-parole de la ministre aux réponses à une question d’un correspondant de TASS.

Le responsable a déclaré que son gouvernement suivait de près la situation au Venezuela et a ajouté que « Pékin soutient les efforts du gouvernement vénézuélien pour maintenir sa souveraineté ».

« Nous suivons toujours le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays, nous nous opposons à l’ingérence étrangère dans les affaires intérieures du Venezuela et nous espérons que la communauté internationale suivra également ce principe », a-t-il conclu.

Brèves Toutes les brèves

Navigation