La candidature communiste pour l’avenir

, par  Marie-Christine Burricand , popularité : 45%

Les communistes sont appelés jusqu’à samedi à voter pour choisir leur stratégie aux présidentielles.

Bref rappel : chaque communiste peut voter s’il est à jour de cotisations et cette mise à jour peut se faire jusqu’au moment du vote !

Nous aurons dans ces derniers jours tout lu et tout entendu, mensonges et peurs utilisés pour dissuader les communistes de choisir l’option 2, celle de la candidature issue du PCF.

Le pire revient sans doute à ceux qui présentent l’option 2 comme substituable au soutien à une candidature issue de la primaire PS. Or ce sont les plus fervents défenseurs de l’option Mélenchon au sein de la direction, notamment Pierre Laurent, qui portaient la participation à la primaire du PS et qui présentaient la très aléatoire victoire de Montebourg à cette primaire comme un évènement dont il faudrait tenir compte !

L’option 2, celle de la candidature communiste, en plaçant jusqu’au bout les décisions dans les mains des communistes nous garantit contre toute manœuvre de sommet.

Chacun peut lire que ce n’est pas le cas de l’option 1, le soutien à Jean -Luc Mélenchon, sur laquelle aucune garantie de ce type n’est affirmée.

Il y aurait beaucoup à dire aussi du thème utilisé de notre faiblesse qui nous empêcherait d’avoir un candidat ; chacun mesure que plus on s’enfonce dans cette voie sans issue qui consiste à s’accrocher à un présidentiable, plus nous nous enfonçons dans notre effacement.

La primaire de la droite confirme le glissement à droite de la société française et du corps électoral. Elle confirme aussi que les "vedettes" sont usées jusqu’à la corde.

Notre pays a besoin d’une candidature communiste parce qu’il n’y a pas d’issue durable à la crise sociale, politique, économique sans rouvrir l’hypothèse de la transformation révolutionnaire, l’hypothèse communiste. Ces idées doivent trouver leur place dans la bataille des présidentielles.

La fracture politique s’agrandit et livre les catégories populaires à l’abstention, au FN et à la droite extrême, à la colère impuissante !

Un candidat communiste, c’est le meilleur outil pour s’adresser à tous ceux qui ne se reconnaissent pas aujourd’hui dans ces présidentiables tous issus du système politico-médiatique.

Et surtout, nous avançons dans tes temps difficiles et les batailles nationales et internationales vont être rudes. Il faut un parti communiste pour les affronter et battre la barbarie qui s’annonce.

Le vote pour une candidature communiste est le vote pour l’avenir !

Brèves Toutes les brèves

Navigation