Le PCP appelle à la promotion d’initiatives pour le dialogue et la paix en Europe

, popularité : 91%

Le PCP exprime sa profonde préoccupation face à l’évolution grave de la situation en Europe de l’Est, impliquant des opérations militaires russes à grande échelle en Ukraine, bien au-delà de la région du Donbass, et appelle à une désescalade urgente du conflit, à la mise en place d’un cessez-le-feu et l’ouverture d’une voie de négociation.

Le PCP appelle à la promotion d’initiatives pour le dialogue et la paix en Europe

Le PCP exprime sa profonde préoccupation face à l’évolution grave de la situation en Europe de l’Est, impliquant des opérations militaires russes à grande échelle en Ukraine, bien au-delà de la région du Donbass, et appelle à une désescalade urgente du conflit, à la mise en place d’un cessez-le-feu et l’ouverture d’une voie de négociation.

Le PCP réaffirme l’urgence d’initiatives contribuant à un processus de dialogue en vue d’une solution politique au conflit en Ukraine, la réponse aux problèmes de sécurité collective en Europe, le respect des principes de la Charte des Nations unies et de l’Acte final du la Conférence d’Helsinki – des principes que le PCP a défendus lorsque les guerres contre la Yougoslavie, l’Irak, l’Afghanistan, la Libye ou la Syrie étaient en jeu, et qu’il continue de défendre avec la même conviction aujourd’hui.

Le PCP souligne que l’aggravation de la situation est indissociable de la dangereuse stratégie de tension et d’affrontement promue par les États-Unis, l’OTAN et l’UE contre la Russie, qui implique l’élargissement continu de l’OTAN et le renforcement de son dispositif militaire offensif le long des frontières de , et qui comprend l’instrumentalisation de l’Ukraine, depuis le coup d’État de 2014, avec l’utilisation de groupes fascistes, et qui a conduit à l’imposition d’un régime xénophobe et belliciste, dont l’action violente est responsable de l’aggravation des fractures et divisions dans ce pays.

Le PCP souligne que la Russie est un pays capitaliste, dont le positionnement est essentiellement déterminé par les intérêts de ses élites et des détenteurs de ses groupes économiques, avec une conception de classe opposée à celle du PCP. Cette position a été exprimée, en particulier, dans les déclarations de Poutine faites au début de cette semaine, qui constituent une déformation grossière de la solution remarquable que l’Union soviétique a trouvée à la question des nationalités et du respect des peuples et de leurs cultures. Dans le même temps, il est important de souligner qu’on ne s’attend pas à ce que la Russie, dont le peuple a connu des agressions colossales dans l’histoire, considère qu’il est acceptable qu’un siège militaire soit renforcé le long de ses frontières au moyen d’un élargissement encore plus important de l’OTAN.

La solution n’est pas la guerre, c’est la paix et la coopération. Pour défendre les intérêts et les aspirations du peuple portugais et des peuples de toute l’Europe, le gouvernement portugais doit agir d’une manière qui favorise la fin de l’escalade de la confrontation et facilite une solution négociée, et non aligner le Portugal sur la stratégie de tension croissante dictée par les États-Unis, l’OTAN et l’UE.

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation