Pourquoi Mélenchon est-il Mitterrandiste ?

Ces vidéos interrogent utilement les communistes sur leur propre stratégie et programme politique. Au-delà de la décision prise pour les élections présidentielles de 2017, en quoi les communistes portent-ils quelque chose de différent de Jean-Luc Mélenchon ? Le discours sur 1981 montre bien qu’il y a quelque chose, mais quoi ? Y répondre suppose de tirer toutes les leçons de la stratégie d’union de la gauche et du programme commun, autrement dit sans doute, de l’idée d’une phase transitoire de « démocratie avancée » vers le socialisme…

pam

Jean-Luc Mélenchon à propos de la candidature de François Mitterrand

« Le jeune sénateur de l’Essonne Jean-Luc MELENCHON entend incarner la nouvelle génération du Parti Socialiste. Il est bien décidé à imposer une nouvelle candidature de François MITTERRAND aux prochaines élections présidentielles.Commentaire sur images de Jean-Luc MELENCHON se rendant au Sénat et interview. Il déclare notamment à propos du président de la République : »C’est pas pour rien qu’on l’appelle Tonton« . »

Le jeune sénateur de l’Essonne, Jean-Luc MELENCHON, entend incarner la nouvelle génération du PS. Il est bien décidé à imposer une nouvelle candidature du …

Bilan raisonné de 1981 et de la présidence de François Mitterrand

Conférence de Jean-Luc Mélenchon à l’Assemblée nationale, prononcée le 9 mai 2011, à l’occasion du 30e anniversaire de l’élection de François Mitterrand, le 10 mai 1981.

Le 8 janvier 2016 est la date anniversaire des 20 ans du décès de François Mitterrand. L’occasion de dresser un bilan raisonné de 1981 et des années durant lesquelles il a été président de la République.

Cette conférence a été prononcée le 9 mai 2011 à l’Assemblée nationale.

Polonium : Mélenchon le candidat insoumis le 16 novembre 2016

Jean-Luc Mélenchon était l’invité de Natacha Polony dans l’émission Polonium sur Paris Première -durée 27:33

Jean-Luc Mélenchon était l’invité de Natacha Polony dans l’émission Polonium sur Paris Première Retrouvez Polonium mercredi à 22:55 sur Paris Première

A 18:34 Natacha Polony aborde la question du rapport et du lien de JL Mélenchon avec Mitterrand. Ce passage de l’interview est très intéressant, Mélenchon met en avant la nationalisation (que Natacha Polony défend !) et il fait son petit couplet sur les staliniens « je ne suis pas un stalinien de la troisième période, qui vous tire une balle entre les deux yeux et passe ensuite à l’épisode suivant ».

1981, le summum le plus à gauche de la France moderne ?

Dans d’autres vidéos, Mélenchon met en avant 1981 qui serait le summum des positions révolutionnaires notamment avec les nationalisations.

Une constance dans tout cela c’est le soutien indéfectible à l’union de la gauche, aux nationalisations et aux élections.

De ces trois points (gauche-nationalisation-élections) je préciserai qu’il y a toute une mythologie savamment entretenue sur le sujet des nationalisations (ou on retrouve le sujet du CNR et la période de la Libération). C’est sur cette mythologie que la nationalisation c’est une mesure anti-capitaliste que toute une fraction de la gauche au sens large, s’engouffre aujourd’hui sans remettre en cause le fait que la nationalisation en régime capitaliste ou en régime socialiste c’est pas du tout pareil.

Revenir en haut