Accueil > Vie politique > Quel rapport de forces après le premier tour des législatives ?

Quel rapport de forces après le premier tour des législatives ?

entre discours médiatiques et résultats électoraux

lundi 13 juin 2022, par Pierre-Alain

Il reste une semaine pour battre de nombreux candidats d’extrême-droite présents au second tour et surtout battre de nombreux candidats de droite, macronistes et républicains pour réduire au maximum la majorité qu’ils auront dans la prochaine assemblée. C’est bien sûr le cas à Vénissieux.

Mais encore une fois, je me sens complètement décalé des discussions médiatiques et des interventions, y compris des personnalités de gauche, à la télévision. Beaucoup continuent à célébrer une "victoire" de la nouvelle union de la gauche, et même de redire que Mélenchon pourrait encore être premier ministre.

Pourtant, trois faits sont fortement confirmés avec les résultats
1/ l’abstention est majoritaire et bat des records.
2/ l’extrême-droite bat ses records, et de très loin.
3/ Enfin la gauche est au plus bas ! malgré sa présence large au second tour.

L’abstention est majoritaire et bat des records.

C’est un nouveau record pour le premier tour des élections législatives, après une hausse pour le premier tour de l’élection présidentielle. Tout ceux qui font parler "le peuple" sans tenir compte de ce terrible décrochage entre la majorité des électeurs et le système politique sont soit des soit idéalistes, soit des menteurs.

La vérité est que la nouvelle union de la gauche n’arrive pas à décrocher des abstentionnistes, même quand on leur promet qu’il serait possible d’obtenir une hausse des salaires et la retraite à 60 ans. Cela concerne plus de la moitié de notre peuple qui ne fait pas confiance à la vie politique, beaucoup plus si on tient compte des non inscrits ! Pourquoi cela est possible ? Que faut-il faire pour retisser des liens citoyens, politiques donc, avec la majorité des habitants dans nos quartiers, dans la campagne, dans le monde du travail... ? Je suis sûr d’une chose. Ce n’est pas avec la "publicité" médiatique présidentialisée et personnalisée sur laquelle surfe Jean-Luc Mélenchon.

L’extrême-droite bat ses records

Depuis 1988, on a une présence forte de l’extrême-droite, entre 12 et 15%, en dehors de 2007, où Sarkozy avait réussi à en reprendre une grande part. Mais en 2022, c’est un nouveau seuil qui est franchi !

On sait que l’extrême-droite a fait mieux à l’élection présidentielle que toute la gauche réunie. Pour l’élection législative qui lui était moins favorable, elle atteint 24,1% presqu’au niveau de la NUPES à 25,2%. Le mécanisme majoritaire de l’élection législative qui aurait pu l’affaiblir bien plus fortement ne l’a pas fait, même s’il efface ce score pour la présence au 2eme tour. Mais ceux qui l’oublie ne veulent pas regarder la vérité en face.

Mitterrand avait "fabriqué" Le Pen pour diviser la droite, opération réussie. Macron a "fabriqué" Zemmour pour diviser l’extrême-droite ce qui fait que Marine Le Pen n’aura que peu de députés, mais à quel prix ? Tout le monde a vu depuis 20 ans à quel point les idées d’extrême-droite se banalisaient dans toute la société, ce sera de pire en pire. Non, on ne combat pas cette dérive en la diabolisant. L’antifascisme médiatique est un leurre. C’est bien dans le monde du travail que les raisons objectifs des intérêts communs de tous ceux qui vivent de leur travail peuvent se transformer en solidarités !

La gauche est au plus bas !

Total gauche aux législatives colorés selon la situation politique. En rouge, après un gouvernement de droite, en violet, après un gouvernement de gauche. En théorie, après un gouvernement de droite, la gauche est plus forte. De ce point de vue, 2022 est un plus bas, même s’il y a une très légère progression sur 2017 !

Comment des dirigeants de gauche peuvent se féliciter du résultat, se présenter comme victorieux parce-que la droite macroniste est faible ? Oui, la NUPES et "Ensemble" sont à égalité à 25,2%. Mais il n’y a pratiquement pas de réserve à gauche et au total, la gauche est à 30% comme au premier tour des présidentielles. Le rapport de force électoral est donc à 30/70 en faveur des droites ! Ce n’est pas parce qu’elles sont divisées entre Macron, LR et le RN qu’on peut se réjouir du résultat !

Dans la 14ème circonscription, on peut être content que Yves Blein pour LREM perde plus de 1500 voix sur 2017 et se retrouve à un bas niveau de 25% sur la circonscription. Mais peut-on se satisfaire de voir la gauche unie à 35% seulement ?
En 1981, elle faisait 77% ! et encore 50% en 1993 dans une vague à droite, et 55% en 2012 dans une vague à gauche.

Michèle Picard a bien raison d’insister sur le fait que le 2eme tour n’est pas gagné pour Idir Boumertit dont les 35% le place certes largement en tête du premier tour, mais sans réserve de voix et ne pouvant donc compter que sur la mobilisation d’abstentionnistes de gauche et surtout, sur le non report des votes d’extrême-droite sur le candidat macroniste.

Je sais bien que les logiques électoralistes conduisent à "positiver" comme le disent les publicitaires. Mais je crois que la démocratie en système capitaliste est à bout de souffle, incapable d’organiser la parole populaire et que le "marketing" politique qui fabrique des sigles et des mouvements à chaque élection est un leurre.

J’espère qu’il n’y aura pas dimanche prochain un retour de bâton douloureux pour tous qui se contentent de voter une fois tous les cinq ans, sans s’engager au quotidien dans la vie syndicale, associative, politique.


L’adresse originale de cet article est https://pierrealainmillet.fr/Quel-r...

Messages

  • C’est très juste dans le sens d’une analyse du moment.

    Mais,malgré toutes les déficiences de la NUPES et elles ne sont pas peu nombreuses, c’est un point de départ.

    Cette élection montre que la société se polarise et qu’elle est plus à gauche que Mélenchon dans son rejet des politiques "libérales" (capitalistes).

    La votation de l’ED repond aussi à cette polarisation.

    C’est encore un processus en developpement.

    L’abstention est le rejet du RN et de Zémmour et à la fois une condamnation de la droite social-démocrate. "L’anarchisme (labstention populaire) est la rançon des pechés opportunistes des socialistes" Lénine.

    La base de Mélenchon est plus à gauche que Mélenchon et lui, par la force de la polarisation de la société, est poussé plus à gauche que Mitterrand. Le veuille t-il ou pas.

    Mais l’électorat NUPES et les abstentionnistes sont plus à gauche mais pas trop car manquent "les conditions subjectives", le parti.

    Mais pas n’importe quel parti, car le parti de Roussel, de sa fraction, ni de la droite du parti, n’est pas un vrai parti communiste.
    On ne peut pas non plus construire un parti en prêchant du trottoir loin du mouvement politique réel qui attire la masse des travailleurs de gauche.

    Il faut trouver donc la méthode et à mon modeste avis, il s’agit de reprendre les principes fondamentaux du communisme,les défendre sans concession aucune et pratiquer la tactique la plus fléxible pour siphoner la social démocratie.

    La tactique du Front Uni et du Front Uni anti impérialiste car la situation internationale va s’inviter et s’invite dans la lutte de classes.

    Ces élections ne sont qu’un moment, court surement, car la situation économique et internationale tend à s’aggraver.

  • La victoire du peuple sur le capitalisme français est très difficile car notre système social gagné au cours de longues luttes empêche une misère extrème comme la faim et le chômage sans indemnités . De plus la lutte idéologique pour un changement de société qui détruira le capitalisme n’est pas mené ouvertement par les révolutionnaires parce que nombre d’apparatchiks vivent du système dans le mouvement syndical et les institutions bourgeoises. L’élection qui rythme la vie politique de la bourgeoisie donne un état de l’opinion citoyenne du moment sans risque majeur pour la classe au pouvoir. Les militants actifs et convaincus espèrent toujours une victoire électorale qui permettra de changer les choses et même de société , mais depuis les victoires de 1936,1945,1968,1981 où la gauche avait le vent en poupe ,rien de fondamental ne s’est produit car le peuple dans sa majorité n’a pas "bougé" pour aller plus loin que la retraite à 60 ans, les 35h ou les semaines de congés payés et une sécu gratuite . Pour changer de société il faut des millions de gens décidés comme en 1789 ou en 1917 qui mettent au ban de l’infamie la classe privilégiée au pouvoir en la détruisant moralement, économiquement et même physiquement si elle utilise la répression sanguinaire ... La France a un peuple très divisé depuis très longtemps grâce à l’action d’une bourgeoisie très intelligente qui contrôle tous les médias et les arènes du pouvoir institutionnel . La peur de changer est toujours présente, surtout dans les populations âgées, et un relatif confort acquis empêche les masses de se rassembler pour renverser le système bourgeois ... L’abstention de Dimanche et celle de Dimanche prochain prévisible le démontre surtout dans la jeunesse qui n’a plus d’idéal aujourd’hui , si ce n’est de se mettre en scène sur Internet .
    J’espère me tromper en attendant "la faute" que la bourgeoisie fera pour sauver son système très malade soit par une panique boursière , soit par une guerre que refusera le peuple acquis à son confort social et culturel ....Sans idéal on ne peut pas changer de société !!!!!!!!!!!!

  • Ayant voté pour Fabien Roussel qui a fait une très bonne campagne qui a marqué les esprits bien plus que chef de la secte anticommuniste et antirationaliste antinucléaire civil Mélenchon.
    Au second tour de la Présidentielle j’ai voté nul en expliquant mon vote sur le bulletin.
    Et à ces législatives n’ayant que pour choix qu’une membre de la secte LFI avec la photo de son gourou, j’ai réitéré mon choix à ce premier tour.
    NUPES n’a pas fait mieux que le total LFI+PS+EELV+PCF au premier tour mais cette fois-ci en punissant le PCF en ayant que 50 candidats au 1er tour tout en présentant des candidats dits dissidents LFI/PS/EELV face aux sortants communistes.
    Je doute que Fabien Roussel soit d’accord avec ce choix comme de nombreux communistes.
    L’article dit beaucoup de choses vraies.

  • Bien sûr que j’ai voté pour une candidate NUPES, fraîchement habitant la circonscription de Damien ABAD qui dans sa propagande électorale se présente comme le candidat local au service de la population. Parlons alors des quantités astronomiques de zones blanches dans cet environnement montagneux, des lignes téléphoniques filaires non maintenues, des déserts médicaux, des fermetures de classe, de la disparition progressive de toute activité économique et la crise Covid a frappé de plein fouet le peu qui restait sur l’axe Belley Oyonnax.... Si je partage l’analyse de la lettre, je me demande toujours comment le PCF auquel j’ai adhéré en 1971 a fait pour en arriver là. Bien sûr j’ai quelques éléments de réponse ; ils remontent d’ailleurs assez loin dans le temps et plus particulièrement au congrès de 1976.... où il était beaucoup question de dictature du prolétariat et de centralisme démocratique. Pour moi l’activité militante ne pouvait être dissociée de l’apprentissage et du débat. Donc "les écoles du Parti" qui m’ont été très utiles pour mon engagement syndical dans ma vie professionnelle. Ma réunion de cellule, ma réunion de section, bureau de section, comité fédéral, en parallèle de l’activité syndicale tout en approfondissant en permanence la grande question démocratie syndicale, démocratie ouvrière....activité de classe, activité de masse....comme le chante Ferrat : "...ma France.... le journal que l’on vent au matin d’un dimanche..." Puis à travers les écoles... potasser "le manifeste de Champigny", diffuser "changer de cap"....puis comme un coup de massue sur la tête : "le Programme Commun".....avec François Mitterrand au congrès de l’internationaliste socialiste à Vienne annonçant qu’il allait prendre 4 millions de voix au PCF..... Malheureusement pour nous les vrais communistes, il a bel et bien réussi son coup.... A mon âge, mon avenir militant n’existe que quand je me retourne.... qui aujourd’hui pour faire vivre la cellule, la section ? le tract hebdomadaire ou à la quinzaine aux entreprises du quartier, rencontrer les syndicats les débats.... Lénine avait raison : "la lutte ça s’organise" ; effectivement ce n’est pas la génération spontanée ; c’est sans doute plus facile d’accepter l’intégration et de prendre le fric des voix des électeurs que d’aller collecter les cotisations des adhérents mais.... Aujourd’hui, il semble qu’ait germé un rassemblement en face de ce qui reste fondamental, quel que soit le nom qu’on lui donne : " l’exploitation du travail humain par la classe capitaliste ", sachant que le travail humain est la seule source de richesse de cette planète. De grâce faisons notre boulot pour que ce qui a germé se lève vraiment.

  • Que no dirigeants prennent des vessies m lanternes en voyant une victoire de la gauche dans le premier tour des élections est une confirmation que nous vivons hors d réel !
    Quelle est la réponse à la crise insupportable que nous subissons ? Il n’y en a pas !

  • Il reste une semaine pour battre de nombreux candidats d’extrême-droite présents au second tour et surtout battre de nombreux candidats de droite, macronistes et républicains pour réduire au maximum la majorité qu’ils auront dans la prochaine assemblée. C’est bien sûr le cas à Vénissieux.
    Voter Nupes c’est bien ton message !
    Voter pour une alliance de bric et de broc sans contenu dirigé par un opportuniste ! pour faire barrage à… la droite et l’extrême droite. Mais ce discours sent la naphtaline, ressassé depuis des décennies, il est inopérant !
    Le vote RN est un vote de désespérance sociale. On vote RN dans les campagnes ou il n’y a pas d’émigrés ni de délinquance, parce qu’il n’y a plus de service public, plus de postes, ni de médecins etc, les individus sont livrés à eux-mêmes ; On vote RN dans les centres urbains ou les gangs font la loi, ou les citoyens ne sont plus protégés par la police. C’est le vote de tous ceux qui subissent un déclassement social générateur de ressentiment.
    Voter Nupes c’est voter pour des députés FI et EELV qui sont pour la décroissance, pour une France fragmentée en communauté, c’est voter pour des députés PS dont le parti a joué considérable dans la dérégulation financière, les privatisations et la dérégulation du travail. Voter Nupes c’est voter implicitement pour l’effacement du PCF. Or, c’est bien ce que veut Mélenchon !
    En Espagne, ils ont fait l’expérience de Podemos, en Grèce de Syrisa, en Allemagne dans certains Lânder de die Linke et ils en sont tous revenus. Parce que ces formations sociales-démocrates donc de gauche ne se sont pas attaquées au…Capital. C’est consubstantiel de la sociale-démocratie.
    Comment se réclamer du socialisme et dans le même temps rester englué dans la gauche qui n’est par nature que la gestion sociale du capitalisme. Il y a une sacrée contradiction.
    Si le PCF ne veut pas disparaître il doit impérativement changer de stratégie !

  • Changer de stratégie , grande question avec une population accro à la télé ou à internet pour les jeunes. Le PCF doit se rajeunir par de nouvelles méthodes d’organisation qui ne peuvent plus être l’historique cellule dans les quartiers et les entreprises . Un processus révolutionnaire est en cours dans la société sous des formes diverses(associations,clubs de réflexion,entreprises solidaires,coopératives, syndicats d’auto-défense contre le capital comme les zads etc ...Pour construire la société communiste nous ne pouvons pas attendre l’effondrement naturel du capitalisme, nous devons le faire quotidiennement en organisant les citoyens dans les quartiers contre l’insécurité , la mal bouffe, l’éducation de toutes sortes, le contrôle des loyers et l’aide économique aux plus défavorisés sans pour autant leur demander d’ adhérer au PCF mais plutôt d’être "révolutionnaire" dans son comportement pour construire la nouvelle société. Dans l’entreprise de type patronal il faut défier intelligemment l’autorité (actionnaires ou directeurs)par des propositions d’actions sur la gestion , la production en se battant pour une juste répartition des profits et ainsi amener le corps salarial à s’impliquer dans le changement coopératif pour l’avenir de l’entreprise lié aux besoins des clients quotidiennement et dans le temps . Il faut créer nos propres médias télévisuels pour contrer les médias milliardaires corrompus et les amener à la ruine en raréfiant leur audimat ...Etre révolutionnaire c’est construire le communisme tout de suite sans s’occuper des institutions bourgeoises décadentes et vermoulues. Prendre le pouvoir par l’élection est une utopie que nous vérifions à chaque élection dite censitaire bourgeoise. Il faut débroussailler notre manière de "militer" avec le peuple ...Notre organisation a vieilli et les leçons de Lénine pour l’organisation révolutionnaire doivent être revus et modernisés tout en menant une lutte idéologique sans compromis contre le capitalisme et ses apparatchiks patronaux et médiatiques . L’exemple chinois et Vietnamien à cet égard est à étudier sans oublier nos camarades cubains .....L’élection de Dimanche prochain rendra heureux l’élu qui touchera 20000 euros par mois pendant 5 ans avec une retraite confortable au bout de deux à trois mandats , c’est la cause du délitement révolutionnaire des élus de gauche qui "gueulent contre le capitalisme" mais qui vivent très bien par cette corruption bourgeoise pensée par nos milliardaires Arnault -Bouygues-Bolloré-Pinault et MEDEF ...On est loin de la culture monastique des anciens apparatchiks bolchéviques,Maoïstes,Castristes ou Vietminhs ....Et même des résistants des années 40 et 50 ......

  • Je doute qu’un processus révolutionnaire soit en cours avec aussi peu de votants avec autant de gens qui pensent que les uns et les autres c’est du pareil au même et avec un RN qui avec Reconquete et debout la France fait environ 25% des votants !
    Intéressante votre idée de constituer une société parallèle à la société actuelle qui montrerait sa supériorité. Cela déjà été expérimenté avec le commerce équitable, qui n’a d’équitable que le nom puisque c’est du commerce.
    Instituer une société "non capitaliste" dans un monde capitaliste relève de l’a plaisanterie.
    Car la bourgeoisie possède les lieux de création de richesses que sont les entreprises et les lieux de financements que sont les banques. En outre, il existe une structure administrative qui lui permet d’imposer sa domination sur la société, qui est l’Etat, instrument de subordination sociale et d’intégration idéologique.
    La question centrale pour un parti révolutionnaire : comment s’y prendre pour virer la bourgeoisie de la direction de l’Etat et que ce dernier soit au service du monde du travail ?
    Vous êtes social-démocrate : vous proposez un meilleur partage des richesses et de sortir la lutte des entreprises au profit de mouvements sociétaux !
    C’est ce qu’a fait le PCF avec Robert Hue MG Buffet et
    Pierre Laurent.

    • Je ne suis pas du tout social-démocrate ni partisan de Hue-Buffet-Laurent que j’ai toujours combattu . Mais la contre société est possible (exemple le Chiapas,les Farcs colombiens et d’autres mouvements asiatiques et Africains .Les institutions bourgeoises que nous subissons peuvent être contrariées et même concurrencées si nous le voulons vraiment au lieu de nous "mouler" dans celles-ci . Même avec une majorité de gauche nous n’avons jamais pu les transformer au service du peuple . La bourgeoisie avec ses compromis momentanés(36-45-68-81) reprend relativement vite ce qu’elle a accordé sous la pression colérique des masses qui ne dure que peu de temps(grèves de 36-68-95, gilets jaunes) . Alors que faire ? Un parti révolutionnaire comme le nôtre a des penseurs, des militants hors pair, et il doit réfléchir en permanence pour contrer la bourgeoisie dans sa domination économique que nous devons prendre en compte en permanence. Je pense qu’une grève générale insurrectionnelle peut permettre de détruire l’appareil bourgeois et non pas le transformer au profit d’apparatchiks comme dans l’ancienne URSS . Il faut inventer la nouvelle société communiste avec les masses là où elles vivent . D’en haut on ne transforme rien , on envoie des apparatchiks avec la bonne parole dite "de la réalité" comme en 1983, 1997 ou 2012. La bourgeoisie a détruit la société féodale dans le temps minimal de deux siècles en divisant le foncier seigneurial , en transformant l’essentiel du peuple paysan en ouvriers-employés pour ses entreprises productives et commerciales . Les salariés actuels doivent donc détruire la bourgeoisie en tant que classe en supprimant la propriété privée des moyens de production et d’échanges en les transformant en coopératives sur la base des besoins de la population et non pas du profit .En supprimant l’actionnariat et la bourse l’argent ne sera plus un outil d’exploitation et d’enrichissement de quelques uns . Cela est peut-être une porte ouverte , répétée depuis la Commune de Paris , mais cette nécessité doit être enseignée aux nouvelles générations pour qu’elles le traduisent dans les faits sociétaux et culturels .Pour moi l’élection bourgeoise depuis 1789 qui demande aux citoyens de voter pour elle n’est qu’un bon sondage d’opinion pour qu’elle puisse adapter sa politique au long cours sans trop de problèmes de colère des masses. Si la colère n’est pas maîtrisable alors elle joue à la répression et même à la guerre . ça nous le savons que trop et il faut donc "gamberger" nos actions révolutionnaires pour lui faire rendre gorge une bonne fois pour toute devant l’histoire comme elle l’a fait en supprimant la Noblesse et le Clergé devenus aujourd’hui sans pouvoir ou avec un pouvoir très résiduel sauf chez les musulmans .....Grève générale insurrectionnelle+contre société+construction communiste à la base , nous avons du pain sur la planche pour les mois et les années qui viennent ............

  • J’ai vivement regretté que le maire communiste de Vénissieux doive retirer sa candidature aux législatives. Le jeune candidat LFI (adjoint au maire) a fait un bon score, il est populaire dans les quartiers de Vénissieux et très sympathique : jeune 2ème génération -animateur d’un club sportif, présent sur le terrain) mais notre parti n’a rien à gagner en s’effaçant, on a le sentiment d’un recul, d’une perte de confiance dans notre représentativité électorale.
    Je sais que le monde change mais notre député André Gerin avait énormément réalisé et engagé le dialogue sur la circonscription et à Vénissieux. Passer en second aurait été dur mais voter Mélenchon au second tour ??
    On me dit que se maintenir aurait été suicidaire ! alors que faire... la direction nationale a sans doute pesé tout cela et les conséquences localement pour l’avenir.
    Quant à la Nupes je lui souhaite bon vent, il est vrai que c’est la période des salades niçoises ! alors bon appétit à ceux qui font confiance à ce mariage électoral conte nature. Je préfère la fidélité à mes idées.

  • Avec cette guerre de l’Otan/UE/EURO/DOLLAR/CIA-MOSSAD contre la Russie, que cette alliance capitaliste ultralibérale hyperatlantiste mafieuse contre la Russie, est en train de perdre, l’occident capitaliste est en train de sombrer de lui-même, après 40 ans de Reaganisme thatchérien, de recul du rôle de l’Etat dans l’économie, de privatisation/casse de tous les services publics.
    L’avenir est à l’alliance stratégique Chine communiste /Russie qui sauvera la planète de sa perte avec le réchauffement climatique

  • Avec sa Phrase, la Police tue, Macron savait ce qu’il faisait.
    Il savait que cela allait retirer entre 50 et 100 députés à la Nupes, au PCF et au PS en particulier, au profit du RN, de LR et même d’"Ensemble".
    Résultat le PCF gagne 2 sièges seulement et en perd un dans le Nord.
    C’est ce dit Fabien Roussel en disant que Mélenchon a visé les banlieues des grandes villes comme les DOM, en laissant au RN, LR, les villes moyennes et les villages.
    ET maintenant il demande un seul groupe parlementaire pour la NUPES.
    Le gourou anticommuniste ne perd pas son objectif premier : retirer au PCF le groupe GDR qui lui donne de l’urticaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document