Dans le contexte d’une municipalité soutenue par le FN.
Réaction des démocrates du biterrois après l’attentat terroriste de Nice. Communistes rassembleurs de la gauche

, par  Jacques Cros , popularité : 64%

Dans le contexte biterrois où le maire Ménard a organisé dès le 15 au soir un rassemblement "contre le nouvel attentat islamiste" prolongeant ses appels à la haine de l’étranger venu du maghreb et d’Afrique ( environ 250 participants). Les communistes de Béziers ont agi pour rassembler immédiatement dans un hommage solidaire les démocrates biterrois disponibles. Ont répondu : la CGT, le mouvement de la Paix, le PS, la LDH et une importante association de solidarité essentiellement composée de maghrébins... Nous étions 80. Les actions continuent comme le rappelle le texte.
Paul Barbazange, secrétaire de section.

A la suite des événements tragiques de Nice un rassemblement était organisé ce samedi 16 juillet devant le Mur des Fusillés et la statue de Jean Moulin. Environ 80 personnes y ont participé. Divers intervenants ont précisé les motivations de leur présence.

Je me suis exprimé au nom du collectif pacifiste du Biterrois et j’ai attiré l’attention de l’auditoire sur le risque de guerre que nous connaissons. Certains voient dans son déclenchement une réponse à la crise économique à laquelle nous sommes confrontés. Ils se saisissent de tout ce qui se présente pour dévoyer les consciences vers l’acceptation d’un conflit.

Nous sommes dans la même configuration qu’avant 1914. Tous les ingrédients sont utilisés pour conditionner les esprits et ce qui s’est passé le 14 juillet à Nice, comme l’ensemble des menaces terroristes, constitue un élément un argument de poids dans la démarche.

On n’ose pas imaginer, avec les stocks d’armes accumulées, ce que sera une guerre généralisée aujourd’hui. Cela n’arrête pas les modernes marchands de canons. Il est me semble-t-il de notre responsabilité de militants pacifistes de faire part de nos inquiétudes devant la situation que nous connaissons.

Chaque année au mois d’août nous organisons traditionnellement une Marche de la Paix pour commémorer les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki. Chaque année hélas nous avons des raisons spécifiques d’en assurer le succès. 2016 n’échappe pas à la règle.

Aussi j’ai profité de l’occasion pour rappeler les rendez-vous de l’édition 2016 de notre initiative. Elle aura lieu le samedi 6 août à Saint-Jean-de-Fos, RDV à 10 h sur le parking situé à côté de la salle polyvalente. Pour les biterrois un covoiturage est organisé : à 9 h sur le parking du Petit Casino.

Les autres participants qui sont intervenus ont fait le bilan de la violence qu’engendrent les désordres que nous subissons. Les mesures sécuritaires ne nous protègent pas. Certains ont souhaité que les valeurs qui fondent notre République soient rappelées et que l’on retrouve l’esprit d’unité qui avait caractérisé la réaction aux attentats de 2015. La cérémonie s’est terminée avec le dépôt de roses devant la stèle des martyrs de Fontjun.

Jacques Cros

Brèves Toutes les brèves

Navigation